26/02/2017

Dernière mise à jour12:06:17 PM GMT

Vous êtes ici >> Actualités

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Actualités

LE CONGO DES NGUESSO : UN ILLOGISME EFFRONTÉ

Envoyer Imprimer PDF

Il devient de plus en plus difficile de trouver des termes appropriés pour décrire la situation qui prévaut au Congo; tellement que tout sort de l’ordinaire. A cause d’un seul homme, tout un pays a sombré dans l’anarchie, le brigandage politique, la corruption; ce qui a engendré une honte nationale. Pendant que la communauté internationale s’indigne et les intellectuels africains avertis sont dépités par ses comportements rétrogrades venant d’un autre âge, l’homme quant à lui, continue à s’illustrer par une désinvolture insolente et une cruauté bestiale sans pareil.

Congo-Brazzaville: l'avocat Ludovic Essou libéré après 7 jours de garde à vue

Envoyer Imprimer PDF

Maître Ludovic Essou a été relâché après 7 jours de garde à vue. L'avocat avait été arrêté la semaine dernière après la mort du colonel Marcel Ntsourou, l'ancien numéro 2 des services de renseignement. Il avait été l'un des derniers à le voir en prison avant son décès soudain.

Joseph Kabasele, 34 ans après sa mort, on se souvient toujours de lui.

Envoyer Imprimer PDF

Joseph Kabasele, sa voix qui nous a tous exaltés et qui a magnifié l'amour s'est tue il y a 34 ans. Décédé à 53 ans le 11 février 1983 à Kinshasa, Kabasele est avant tout, pour nous, un mythe, un chanteur et chef de groupe. Le beau gosse à l'exceptionnelle voix veloutée de deux octaves et demie, est l'un des pères de la musique congolaise moderne.

Entre les deux Congo, un énorme puits de carbone mis au jour

Envoyer Imprimer PDF

La transformation de ce carbone à des fins agricoles, pétrolières ou minières aurait des conséquences environnementales très lourdes, ont alerté les auteurs d'une étude publiée dans la revue Nature mercredi.

MINISTERE DE LA SANTE DU CONGO-BRAZZAVILLE : ALERTE !!! DETOURNEMENT DES FONDS DANS LES CENTRES DE SANTE !

Envoyer Imprimer PDF

Odeur de grande évasion et malversations de fonds, octroyé par la Préfecture de Brazzaville et par la Banque Mondiale, dans le cadre du projet PBF – brouille au sein d’un système de Santé mafieux, de contrôle des Districts Sanitaires en amont comme en aval, le tout couronné par un chantage et des menaces d’affectation et de mutation de poste pour les agents contestataires, appuyé par la DDS – Brazzaville.

Page 1 sur 300