24/10/2014

Dernière mise à jour08:23:45 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Culture Jacques LOUBELO : Penser à partir de sa propre expérience

Flash information

*** Congo : la justice française confirme la mise en examen du général Norbert Dabira !!! *** Décès ce matin à 1h à l’hôpital d’Orléans en France de l'honnorable PANDOU WILFRID alias WILLY MATSANGA****

Jacques LOUBELO : Penser à partir de sa propre expérience

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

L’importance et le rôle de la chanson dans la transformation de la société, la musique comme front avancé dans la lutte de l’aliénation culturelle au Congo et en Afrique,

tels sont les thèmes abordés dans le nouvel album de l’artiste poète  Jacques LOUBELO. Véritable tube qui vous tient en haleine. Une production d’Anytha NGAPY et Distribution de Cyriaque BASSOKA.Jacques LOUBELO, un des premiers artistes poète révélés en 1967 au cours de la première semaine culturelle de Brazzaville prouve dans son nouvel album, que le rôle moteur et vital de la musique africaine n’est plus à démontrer tant dans l’affirmation de l’identité africaine, dans le moyen dynamique d’identification et de la consolidation de l’unité culturelle continentale, au dessus des divisions politiques, que dans le développement économique et social du Congo et de l’Afrique.

Jacques LOUBELO est convaincu que les sources se sont affirmées, les masses s’y reconnaissent, il reste et cette tâche incombe aux artistes, en grande partie de trouver les moyens non seulement d’accéder plus largement aux formes modernes d’expression, mais s’appelle progrès, évolution des esprits par la maîtrise de leurs destins, la recherche permanente.

La musique africaine nous enseigne Jacques LOUBELO doit être fondée sur la nécessité de permettre aux africains, de s’informer, de se mobiliser et de s’organiser pour se rendre responsable de leur héritage culturel.
Elle doit en tant que création de valeur, englober les données positives du monde moderne, notamment économique et social harmonisé.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Dès lors, il devient nécessaire et urgent, à nos producteurs et distributeurs, de promouvoir les musiques africaines de qualité et positives, de les vulgariser à travers tous les moyens nécessaires.

Enfin, nous pensons que la musique, comme nous venons de le dire plus haut, est un front avancé puisque c’est en prenant conscience, de ses ressources immenses, de son authenticité et de sa valeur morale et humaine considérable que le peuple se bat pour défendre ce qui lui est le plus cher, à savoir sa dignité, son honneur, sa personnalité, en somme son être.

Jacques LOUBELO, demeure le dernier rempart de nos musiciens, qui pense, et à partir de son propre expérience que la seule musique qui transcende et le temps et l’espace, c’est celle créée par nous-mêmes, et qui évite une certaine confusion de valeurs entre la tradition et la modernité, entre l’ancien et le nouveau, entre l’Afrique et l’occident.

Le nouvel album de Jacques LOUBELO, qui a repris quelques anciens titres qui ont marqué sa brillante carrière musicale, est un concentré d’intelligence musicale et de culture au sens large du terme.

Clément OSSINONDE

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.


Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir