21/08/2017

Dernière mise à jour10:34:34 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Culture Chronique littéraire de la poésie de Paul NZo Mono : Si patrie en était une !

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Chronique littéraire de la poésie de Paul NZo Mono : Si patrie en était une !

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

En juin dernier, je me suis rendu à Lyon, invité par une importante association congolaise de cette ville à l’occasion de journées culturelles savamment préparées. En faisant la tournée de l'espace de la rencontre à mon arrivée, j’ai découvert un stand de livres copieusement fourni et animé par un homme qui semblait vraiment concerné par la chose. En m’entretenant avec ce dernier, il m'apprit qu'il était poète.

Paul Nzo Mono. Ce n’était pas la première fois que j’entendais ce nom… En effet, il y a quelques années, Alain Mabanckou avait écrit sur son blog un article sur un recueil de poésie de cet auteur. En mon for intérieur, j’étais quelque peu embarrassé de ne pas avoir été informé de la présence d'un tel poète dans la grande ville de Rhône-Alpes.

Je suis revenu à Paris avec un recueil de poésie de cet auteur paru en 2014. Si patrie en était une. Je n’ai jamais lu autant de poésie qu'en cette année 2016. Entre deux lectures, j’ai abordé ce recueil avec l’âme du supplicié. Encore de la poésie. Et chose étonnante, je suis entré tout de suite, dès les premiers vers, dans l'écriture de Paul N'Zo Mono. J'ai pu mesurer la qualité de la plume du congolais. Pompeuse au premier abord, mais le lecteur que je suis a très vite dépassé ce qui n'est qu'une impression.

C’est sans amour ni plaisir

violer son peuple

que gaver sa tête de frustrations,

prohibant tout envol à son génie

p.19 - Si patrie en était une. Editions L'Harmattan

Résonance. En lisant ce texte, j’ai tout de suite compris que je n’avais pas affaire à une gesticulation de plus ou une déclamation nombriliste supplémentaire. Les mots de Paul N'Zo Mono se montrent précis et décrivent assez bien la neutralisation du génie créatif congolais par un système politique oppressif. Résonance. Échos. Justesse. Je continue.

Alors je peste contre ces charognards

goulument abrutis sur nos terres faisandées

galère où joutent espoir et fatalité.

p.20 - Si patrie en était une. Editions L'Harmattan

Lui peste. Lui ose dire. Usant d’images et de symboles compréhensibles pour qui s’essaie à la pause et à l’écoute.

nos arbres gémissent aux vents du soir

n’ayant du cher pays ce qu’ils désirent

p.20 - Si patrie en était une. Editions L'Harmattan

Je révise ma position et mes tirades lassantes sur la poésie, genre en désuétude et inaudible aujourd’hui. C’est avant tout une question d’écho. Je comprends ce qu’il dit, je vois de quoi il parle. A ceux qui sont contraints à l’exil, il rappelle que la migration ne résout pas tout.

Natifs de la honte

ailleurs aller voit si vivre est un ami.

ailleurs aller croire en d’autres ombres?

ailleurs aller voir si nos faims s’assouvissent en mendiant l’exil?

d’’ailleurs aller voir si les chiens dévorent toujours nos cadavres?

p.25 - Si patrie en était une. Editions L'Harmattan

Poésie pénible, poésie congolaise. Nous parlons du fond du sujet. L’homme ne se réfugie dans des sujets annexes, il ne pose pas ses mots sur des faux fuyants. L’une des images pénibles de la décennie 90 au Congo Brazzaville, est celle de ces chiens se nourrissant des corps qui jonchaient les rues de Brazzaville. Mais la métaphore du poète va plus loin et elle semble renvoyer à une actualité terrifiante. Il ne se fait pas d’illusions sur l'issue de l’exil.

La poésie de Paul N’Zo Mono, dans ce recueil, évoque des thèmes autres que les conséquences de la guerre civile congolaise. Les îles et la rencontre de l'autre sont également constitue une source d’inspiration.

Mais je retiens de ce texte, la force des mots du poète congolais, son abord frontal de la situation congolaise contraignant à un exil forcé de nombreuses forces vives dans l’impossibilité de pouvoir apporter leurs savoirs.

Paul N'Zo Mono, Si patrie en était une.

Poésie du Congo

Edition L'Harmattan, 73 pages

Publié il y a 25th December 2016 par GANGOUEUS

Localisation : Brazzaville, République du Congo

Libellés: Auteur : NZo Mono Paul Littérature africaine

 


 

Commentaires  

 
0 #3 tendance Ethnique 02-08-2017 19:33
Très bien imagé, je lis pleins de sites de votre domaine mais le votre est super.
Citer
 
 
0 #2 Anemonalove 17-07-2017 10:29
Hello fellas! Who wants to meet me? I have profile at HotBabesCams.com, we can chat, you can watch me live for free, my nickname is Anemonalove , here is my photo:

https://3.bp.blogspot.com/-u5pGYuGNsSo/WVixiO8RBUI/AAAAAAAAAFA/JWa2LHHFI2AkHParQa3fwwHhVijolmq8QCLcBGAs/s1600/hottest%2Bwebcam%2Bgirl%2B-%2BAnemonalove.jpg
Citer
 
 
0 #1 Anemonalove 17-07-2017 10:29
Hello guys! Who wants to meet me? I have profile at HotBabesCams.com,
we can chat, you can watch me live for free, my nickname is
Anemonalove , here is my pic:

https://3.bp.blogspot.com/-u5pGYuGNsSo/WVixiO8RBUI/AAAAAAAAAFA/JWa2LHHFI2AkHParQa3fwwHhVijolmq8QCLcBGAs/s1600/hottest%2Bwebcam%2Bgirl%2B-%2BAnemonalove.jpg
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir