30/09/2014

Dernière mise à jour08:58:57 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Culture KIM CLOTAIRE DOULEY: Un héros des années de la chanson patriotique

Flash information

*** Sassou et son épicerie clanique humiliés à Washington !!! ***

KIM CLOTAIRE DOULEY: Un héros des années de la chanson patriotique

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Voici de nouveau KIM CLOTAIRE DOULEY dans un message qui s’inscrit entre poésie pour le meilleur et logorrhée pour le pire. IL y a longtemps, il avait fait souffler un vent de fraicheur sur la « Rumba-folk », « l’Afro-beat », et toute la vague des hits mondiaux. Aujourd’hui, produit par Cyriaque BASSOKA, il a conservé cette tonalité sophistiquée et cette distance par rapport aux clichés de la rumba qui a perdu sa réputation.

Dans son album actuellement dans les bacs, dont deux clips passent en boucle sur plusieurs sites internet, KIM CLOTAIRE KIMBOLO fait un peu de rumba, un peu de l’afro-beat avec toujours cette lueur d’espoir qui marque très peu de produits congolais.
-« Vie Alambiquée », comme son titre l’indique, c’est un peu du créole, dans un remarquable panorama de pièces joyeuses et entrainantes d’un style de musique à présent disparu.

-« Mbe ndeme Fanta » est un bout de Ouagadougou à la fois généreuse et pompière, avec ses airs enchantés chers au cœur des Burkinabés.
KIM CLOTAIRE KIMBOLO, l’une des plus étonnantes personnalités révélées par la vague des groupes vocaux, est toujours présent. Ni folk, ni rumba, ni salsa, ni afro-beat. Et un peu tout cela à la fois. Il chante d’une voix chaude aux amples modulations.
Son groupe joue sur tous les registres, discret, effacé presque derrière la personnalité de son leader. Et KIM CLOTAIRE KIMBOLO raconte, autant qu’il chante, un univers urbain rempli d’ombres, à la recherche d’une étincelle, d’une chaleur. Un monde ou la ballade sans but, la dérive tient une grande place. La « sauce » des temps modernes.

Bien que légendaire, KIM CLOTAIRE KIMBOLO n’a jamais su exploiter sa notoriété dans la Word music ni la fortune qu’il mérite amplement. On peu dire qu’il n’a jamais pris des grandes initiatives pour se frayer une place dans le classement actuel des chanteurs de renom. Souhaitons que la Maison Cyriaque BASSOKA qui a pignon sur rue à  Paris,  dans le domaine de la production musicale saura l’aider concrètement.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.


Clément OSSINONDE

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir