25/10/2014

Dernière mise à jour08:23:45 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Economie ECAir, nouvel opérateur aérien au Congo

Flash information

*** Congo : la justice française confirme la mise en examen du général Norbert Dabira !!! *** Décès ce matin à 1h à l’hôpital d’Orléans en France de l'honnorable PANDOU WILFRID alias WILLY MATSANGA****

ECAir, nouvel opérateur aérien au Congo

Envoyer Imprimer PDF

Le Congo, dont tous les opérateurs aériens sont black listés, vient de se doter d’une nouvelle compagnie nationale aérienne appelée Equatorial Congo Airlines (ECAir),

créée par l’État pour servir de locomotive à la modernisation du secteur aérien dans la sous-région. Et très probablement pour tenter de sortir du black listing.

Fatima Beyina-Moussa, la fille de Pierre Moussa, inamovible ministre d'État de l’économie et du plan, a été nommée, à la mi-septembre, directrice générale de la nouvelle compagnie nationale aérienne Equatorial Congo Airlines (ECAir). Cette compagnie remplace la défunte Lina-Congo. Ex-directrice de la société publique d’Assurances et réassurances du Congo (ARC), Fatima Beyina-Moussa a confié l’expertise technique d'ECAir au bureau d’études allemand Lufthansa Consulting. La société suisse PrivatAir devrait, pour sa part, assurer les opérations de maintenance du Boeing 737, unique avion de cette nouvelle compagnie. On remarquera que l'appareil qui avait été acheté par ECair est désormais la propriété de son partenaire suisse PrivatAir.

Pour l’heure, ECAir n’assurera que la desserte de Brazzaville et Pointe-Noire par trois vols quotidiens, en attendant d’agrandir sa flotte pour réellement afficher ses ambitions nationales, sous-régionales et internationales.

Les responsables d’ECAir assurent que le personnel recruté a été formé dans les différents métiers de l’aviation. Sous peu, la compagnie compte recruter et former une dizaine de jeunes pilotes congolais.

Les parties de texte en italique proviennent d'un article de Ya_Sanza.


Commentaires  

 
+1 #4 peguy constant 27-02-2013 05:14
il suffit tout simplement dire que la directrice s'appelle Fatima Beyina Moussa,au lieu de cite son pere qui est ministre,nous savon tous que tout les ministres en majorite comme dans l'armee sont du Nord et tout les autres enfant y compris sont directeur ou patron d'entreprise,avec ou sans diplome.le pays vous appartient
Citer
 
 
0 #3 Mdarbi 09-01-2013 14:26
Bjr Madam merci pour ecair mai il faut fair casablanca aaussi ci no ci genial
Citer
 
 
+1 #2 MAKONDZO DJOSMADE 23-03-2012 07:36
BJR Madame Moussa,
je pense que votres companie (ECAir) dont vous en etes respossable a de pleinne avenir, car elle permet aux congolais de découvrir la conformité et la l'espoir et l'assurance. je vous encourage de faire de votre mieux afin que cette dernière puisse accroitre dans les années avenir.
je suis Djosmade Franck MAKONDZO Licencier en Administration des Entreprises, ex- enseignant d'anglais en chomage.
Let God bless you.
bye
Citer
 
 
0 #1 koumba 20-02-2012 17:46
bjr pour le bien des congolais ecair devaient revoir son contract avc congo handling pour vnir en aide au gouvernement qui n'a plus une compagnie d'aviation (ecair a combien des travailleurs?) congo handling ne peut pas regarde tous les congolais qui aiment l'aviation sans .......!je ne fait pas la politique merci et long vie (fait comme misrtal.canadianne enfin tac qui a pitie du gouvernement)
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir