Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Congo Brazzaville: le MIPPES prend position

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Congo Brazzaville: le MIPPES prend position

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

TRIBUNE LIBRE

L'officier supérieur Ferdinand MBAOU sort de son silence....

 

A plusieurs reprises sollicités pour donner nos positions en lien avec l'actualité congolaise, les dirigeants du Mouvement International Pour le Progrès Écologique et Social (MIPPES) et leur président d'honneur, le général Mbaou, se joignent à moi pour la présente déclaration.

Par rapport à nos principes et à notre profil, notre positionnement est évident: après avoir souvent payé de leur personne, le général et ses hommes n'ont pas courbé l'échine devant leur adversaire. Nous ne baisserons pas non plus notre regard et continuerons à être en conformité avec notre mission (précisée dans nos statuts).

Je vais tout de même répondre aux demandes qui nous ont été formulées.

Elles rejoignent peu ou prou la réflexion suivante:  accusant les associations liées à la diaspora congolaise de se laisser corrompre par le pouvoir de Denis Sassou Nguesso, un congolais de France a vivement dénoncé sur un réseau social bien connu, la baisse d'activités de ces associations. En échangeant sur internet, il m'a confié son amertume et sa déception: par exemple, il s'étonne du manque de vigueur de la diaspora congolaise à dénoncer le faste pompeux de l'anniversaire de la première dame du Congo dans la petite commune varoise de Saint Tropez. Pire, cet ami se dit assourdi par le silence des associations "pro-démocratie" et de l'opposition congolaise. Je n'ai pas à répondre pour les structures mises en cause dont je sais avec certitude que certaines défendent sincèrement la démocratie. Je n'ai pas non plus à juger de la valeur de la réflexion que m'a faite cet ami qui ne se sent guère écouté. Je vais simplement lui apporter des éléments de réponse, ainsi qu'à toutes les personnes indépendantes qui nous ont abordé d'une manière similaire. Pour cela, nous réaffirmons nos valeurs.

Celles-ci ne sont pas différentes suivant les pays. Nous les préconisons pour le Congo comme pour le reste du monde. Elles se résument très brièvement: l'Homme avant tout!

L'être humain doit être traité avec Dignité. Les adversaires de cette dernière doivent être combattus avec la seule foi qui permette la réalisation des grandes évolutions: l'Amour de son prochain. Le général Mbaou nous l'a suffisamment enseigné:

"rien de Beau ne se fait sans Amour".

Si le MIPPES est apolitique, il est avant tout une force démocratique. Or, en tant que telle, notre mouvement citoyen constate que le système Sassou stérilise la vie politique congolaise. Pour nous, il contraint le peuple, il l'étouffe. Disposant de nombreuses ressources naturelles, nous estimons que le Congo a largement les clefs pour devenir un pays développé. Vivant dans une pauvreté sans nom qui le malmène, le peuple congolais se sent trop souvent méprisé.

Pour la nébuleuse Sassou, combien d'années au pouvoir? Pour quel bilan? Quel est l'état de santé du Congo-Brazzaville? Démocratie d'hommes d'Etat forts ou dictature de faibles? Dynamique progressiste ou réactionnaire?...

Mouvement non partisan, le MIPPES s'efforce de garder un certain recul par rapport aux événements. Si vous placez l'être humain au sommet de vos préoccupations, vous avez votre place à nos côtés.

Le MIPPES ne vit que pour le peuple. C'est pour cette raison que notre conseil d'administration a attendu le retour en France du général Ferdinand Mbaou pour le nommer président d'honneur. Son parcours individuel exemplaire a prouvé aux yeux du monde sa loyauté envers le peuple congolais. Prenant ses responsabilités de chef, il marche devant la tête haute. A ses risques et périls. Il aime ses hommes qui le lui rendent bien. Ils le suivent avec courage. Nous, simples militants, admirons ce chef exceptionnel qui assume ses choix et défend le peuple contre vents et marées. Il se tient debout pour son pays et garde la tête haute. L'Amour immense qui le guide l'emmène vers des actes de raison. S'il est un homme de cœur, ce grand militaire n'est pas pour autant aveuglé par ses passions. Tous ceux qui le suivent le savent. Le général Ferdinand Mbaou est un homme solide qui a su maintenir la confiance qui le liait à ses hommes. Par son exemple, il prouve aux congolais que l'armée sert à protéger le peuple, et non à le contraindre. Durant sa carrière militaire, il n'a jamais hésité à refuser les ordres injustes. A plusieurs reprises, il s'est élevé contre l'instrumentalisation des forces armées congolaises pour de basses manœuvres politiciennes. Pour lui, l'armée ne sert pas à "mater" les étudiants qui réclament leurs bourses. Pour lui, l'armée doit rester apolitique et républicaine. Elle doit servir le peuple sans le martyriser. Il est arrivé au général Mbaou de faire pression sur le politique pour éviter ce genre de dérive: pas question de toucher à l'intégrité de personnalités considérées comme des obstacles politiques beaucoup trop gênants! Pas question non plus pour de se couper des réalités du terrain, qui sont aussi celles du peuple.

Dans cette optique, Jean-Luc Calyel, ancien patron de l'un des groupes d'intervention du GIGN (unité d'élite militaire au service de la République Française), a écrit ses lignes*:

"Un patron doit savoir défendre ses hommes, un homme du groupe doit savoir s'engager mais aussi s'opposer à l'autorité si l'ordre lui semble absurde ou irréalisable".

Les sages recommandations permettent de faire la distinction entre l'acte de rébellion et l'acte de raison. Nous préconisons naturellement la deuxième démarche plutôt que la première...

En conséquence de tout ce qui a été évoqué précédemment, anniversaire à 1 million d'Euros, habituels gaspillages ostentatoires et tout le reste, nous semblent absolument incompatibles avec la notion de Dignité. Quel mépris pour un peuple qui souffre et qui assiste impuissant à la dilapidation de ses richesses!

Le pouvoir politique congolais suinte de la boue des scandales.

Où que l'on soit, le respect du peuple doit guider l'action d'un homme public! Nous ne pouvons que condamner fermement l'attitude nauséabonde de certains dirigeants congolais. Nous ne sommes pas du même monde.

Pour nous, la République Congolaise doit préserver son peuple, être indépendante et souveraine.

Est-ce au peuple de trembler face à un gouvernement?... Ou est-ce au gouvernement de trembler face au peuple?

Pour nous, il est clair qu'un dirigeant est responsable de ses actes devant le peuple.

Ceux qui ont la charge du pouvoir politique devraient tous gérer la chose publique avec une précaution infinie. Ils ont l'avenir du peuple entre leurs mains.

Ne les laissons pas brader l'intérêt général pour leurs plaisirs passagers! Si nous n'obtenons pas naturellement leur respect, arrachons-le!

A nous tous, citoyens et non pas sujets, de leur dicter la voie à suivre:

Debout peuple de misère!

Pour la Dignité du peuple en général et celle du peuple congolais en particulier,

Pour l'Amour et la Vie,

Pour leurs défenseurs,

Bien fidèlement.

David Bourguin.

Président-fondateur du Mouvement International Pour le Progrès Écologique et Social.
Ferdinand MBAOU

Commentaires  

 
0 #8 La force Mbaou 29-08-2013 23:52
La force du vrai Congo, du peuple qui veut vivre et des enfants qui veulent grandir, c'est Ferdinand Mbaou !!
Citer
 
 
+1 #7 Ya ba colère vé 25-06-2013 10:12
Il faut des types honnetes et droits comme le general Mbaou pour rendre au peuple congolais sa souverainete! J'ai dit.
Citer
 
 
+2 #6 P.Itoua 20-06-2013 07:53
Au fils du pays: je ne mets pas non plus en cause votre réflexion fort intéressante, j'ai juste complété vos propos. Merci beaucoup de votre intervention.
A "SAMDE": c'est parce que nous refusons d'être avec ceux qui ont la conscience trouble que nous soutenons Mbaou qui a sa conscience tranquille, contrairement aux traîtres à la patrie congolaise qui le harcèlent parce qu'il dit la vérité. Nous refusons la dictature qui s'emploie à dépecer ce qui reste du Congo. Qui est à l'origine de la guerre civile? Sassou. Pourquoi? Pour qui? Avec qui? Certainement pas pour le peuple congolais! Donc bravo Mbaou et merci de ton engagement pour le Congo!
Citer
 
 
-5 #5 SAMDE 16-06-2013 21:14
Comment faites-vous pour supporter des gens qui ont du sang dans les mains, la conscience trouble?
Citer
 
 
+1 #4 le fils du pays 16-06-2013 15:52
Mr.P.Itoua, lisez bien mon intervention,je ne mets pas en cause les capacités militaires de Mr Mbaou j'aurais souhaite qu'il monte une armée en s'inspirant de l'armée Cubaine la Far (fuerza armada revolucionaria) une puissante armee garante la l'indépendance Cubaine et de son territoire dont les USA ne oseront meme pas attaquer.Il a etudie a l'havane donc il sait de quoi je parle.Si cela a été fait aujourd'hui le Congo serait autre chose,il ne serait plus dans les griffes des multinationale comme Elf.Nombreux des officiers congolais ne sont pas visionnaires et confondent souvent leur rôle,leur mission,le pourquoi le Congo les forment.Ils font l'inverse c'est a dire ils défendent l'intérêt de l'ennemi qu'ils prennent pour l'ami.Tout de meme j'attends un Jerry Rawligs(hero) Congolais qui fera le ménage au Congo car il est devenu urgent pour arrêter la descente a l'enfer du Congo.
Citer
 
 
+1 #3 P. Itoua 15-06-2013 19:25
Au "fils du pays": le temps et la guerre ont joué contre Mbaou. Dès lors, il lui était impossible de réorganiser l'armée. Il a mon respect car c'est un réformateur avisé et fort. Il vise l'intérêt de son pays sans embrouiller tout le monde avec le tribalisme.
Je verrais bien le général Mbaou président.
Citer
 
 
+1 #2 P. Itoua 15-06-2013 19:12
Beaucoup de civils se trompent dès qu'ils parlent d'armée: Ferdinand Mbaou est un officier général et non un officier supérieur (colonel est le plus grand grade d'officier supérieur). Ce général a beaucoup d'envergure. Il m'a toujours étonné.
Citer
 
 
+1 #1 le fils du pays 15-06-2013 09:23
Unique chose que je pourrais reprocher a Mr Mbaou c'est de ne pas avoir pu organiser l'armee Congolaise en s'inspirant de l'ossature Cubaine.Une vraie armee professionnelle prete et capable de defendre les interets du Congo.Aucune armee etrangere osera attaquer Cuba parce que sa defaite sera nette.Les Cubains ont su imposer leur respect dans ce monde
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir