26/02/2017

Dernière mise à jour12:06:17 PM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique LE POOL, département meurtri et sacrifié mais pas vaincu

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

LE POOL, département meurtri et sacrifié mais pas vaincu

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Depuis le 04 Août,  dernier,  le département du POOL est plongé dans une dérive mortifère à huis clos. On est loin des manifestations pacifiques de septembre 2015 avec leur credo contre le troisième mandat de Mr SASSOU. Ce dernier ayant décidé d’entrer dans une phase d’une violence inédite visant la région du POOL. Le discours pacifique et enjolivant des autorités autoproclamées de Brazzaville est confronté à une flagrante contradiction sur le terrain.

En effet, la situation dans le POOL ne s’est jamais apaisée. Les attaques contre les populations civiles de ces derniers jours, ne sont que la manifestation d’une volonté affichée de faire du POOL un champ de ruine. Face à cette logique de destruction, de répression aveugle, une partie de la population du POOL est contrainte de vivre cachée pour certains et d’autres ayant pris le chemin d'exil. Les tristes scènes visibles entre Brazzaville et KINKALA montrant  des enfants, femmes et hommes trimballant dans les brouettes de fortunes ou sur la tête les quelques ballots contenant quelques  affaires personnelles.

Las d’être persécutés et privés de paix,  visiblement,  une partie de la population a choisi de basculer dans  la rébellion armée. Le pouvoir, tout en niant la gravité de la situation, réagit par des attaques ciblées, touchant en priorité des hommes jeunes sous prétexte que ce seraient des ninjas. Si ce n'est pas par la diffusion des informations mensongères totalement épluchées de toute vérité concernant les faits réels.

Beaucoup redoutent aujourd’hui qu’un pouvoir à bout de souffle tente de réveiller les braises des haines ethniques des années antérieures. Sur les réseaux sociaux, les appels au secours relaient aussi les appels à la vigilance afin de ne pas céder au réveil de ces démons-là. Ce qui est choquant est que l'information au sujet de ces assassinats ciblés, concernant  centaines personnes sont traitées avec une forme de désinvolture condamnable. Alors même que certains observateurs parlent des actes commis dans des conditions atroces. Tout cela prouve que la description faite par le pouvoir en place  n'est pas à la hauteur de la gravité des faits. Doit-on laisser ce pouvoir dérouler sa litanie habituelle  d'horreur sur les populations du POOL ?

NTUMI, rempart du POOL en mode légitime défense !!

Le ras bol a fini par exacerber certaines personnes qui ont décidés de ne plus se laisser faire. Cela ne pouvait en être autrement devant tant d’injustice et surtout d’humiliation. Les populations du POOL, dépourvues de force, épuisées, souffrant d’injustice et d’humiliation, manifestent et ne cessent de manifester leur colère ; devant un monde resté muet et insensible, qui semble avoir basculé du côté de la barbarie.

On peut dire tout ce que l’on veut  sur  NTUMI, force est de constater qu’il est traqué aujourd’hui pour des raisons politiciennes fomentées  par le pouvoir en place. Que les ninjas se réveillent et défendent leur liberté, quoi de plus légitime et naturel  devant un pouvoir,  qui au lieu de protéger les populations,  œuvre ouvertement pour une épuration ethnique. Cette région du POOL a toujours été le centre des tractations immondes associant les mêmes fils du POOL dont les parents  vivent  les horreur des bombardements dont les dignitaires du pouvoir  sont leurs éternels bourreaux.

Deux questions viennent à l’esprit,  pourquoi un tel déluge de feu notamment sur une région censée faire partie d’un même pays?  Une région croulant sous les bombardements d’une férocité inouïe visant les populations civiles et tout ce qui peut abriter celles-ci y compris les écoles. Pourquoi une telle impuissance de la part des autres régions préférant détourner leur regard pour faire semblant de ne pas voir l’ignominie qui s’abat à côté d’elles?
Pour cynisme et cruelle qu’elle soit l’attitude de certains congolais n’est pas moins cohérente dans un contexte ou la cause défendue dépasse largement le stricte cadre du POOL.

NTUMI doit–il  laisser massacrer ces jeunes gens et surtout ces enfants déjà privés de scolarité mais en plus les condamner à se nourrir des racines et autres produits de la forêt risquant parfois la malnutrition ou l’empoissonnent ? Comment nous, congolais,  pouvons accepter cet état de fait et continuer à vaquer à nos activités quotidiennes tout en sachant qu’à côté nos frères errant dans la forêt fuyant une injustice intolérable sont fauchés par une armée dite " républicaine" ?.

Depuis une semaine, on monte en épingle les agressions des ninjas sur une armée partisane et on fait passer ces personnes désignées d'officine comme étant des « terrorismes » Qui est plus terrorisme entre une armée qui prive les enfants de scolarité, qui laissent mourir ses mêmes enfants de faim, une armée qui harcelè et tue les populations depuis le 04 Avril 2016 et les ninjas qui sont obligés de se défendre pour que le monde entier sache et découvre l’horreur perpétré à huis clos dans cette région?. Pourquoi tant d’indifférence, de calomnie et surtout de déformations de faits devant ce que personne n’ignore aujourd'hui au Congo-Brazzaville ?


La présence de NTUMI, apportant son soutien à Guy Brice Parfait KOLELAS est restée en travers la gorge des dignitaires sanguinaires au pouvoir. Ils auraient souhaité que NTUMI joue le jeu des autres dignitaires du POOL qui trahissent les siens pour des prestiges éphémères. NTUMI a choisi cette fois-ci de ne plus sacrifier les siens, comme le font de façon récurrente les Isidore MVOUMBA, Claude Alphonse NSILOU, Hellot Matson MAMPOUYA, Bernard TCHIBAMBELELA, Yvonne-Adelaïde MOUGANI…..Honte à vous

Lorsque NTUMI se lève pour venir tant bien que mal au secours de nos mères, frères et sœurs contre ces  maîtres assoiffés de sang qui se font passer pour des responsables politiques nous gouvernants, c’est ce dernier ( NTUMI) qui est traité avec dédain,  dégout comme un objet de salissure .Le peuple ne se trompe guère car il sait que  NTUMI sauve ce qui vous reste de dignité aux ressortissants du POOL.
NTUMI qu’on discrédite que l’on méprise tant, rend aux ressortissants du POOL leur dignité perdue. Si vous ne comprenez pas ça, vous ne comprendrez rien à ce qui se joue dans cette contrée. Regardez la façon dont les autres régions du pays pratique  la politique de sécurité de leur localité, elles mettent bien  en garde les chiens de chasse de sassou contre une quelconque dérive pouvant déstabiliser une region autre que  le POOL et qui pourrait selon elles provoquer une nouvelle guerre inter-ethnique. C’était dingue. C’est bien quand ça se passe dans le POOL. La démocratie est plus facile à appliquer quand YHOMBI, BOKAMBA, et les autres soutiennent sassou. Mais, il suffit que NTUMI porte son soutien à Guy Brice Parfait KOLELAS cela relève  semble t-il du terrorisme d’état. Et  cela leur octroi tous les droits pour assassiner tout ce qui ne répond pas à leur exigence de soumission.

L’armée partisane de sassou peut tuer, seulement, il interdit aux ninjas de NTUMI de rendre la monnaie de la pièce. SASSOU se trompe de siècle ! Le peuple saura tôt ou tard que c’est par la force, donc par les armes, que l’on peut défendre la démocratie et faire en sorte qu’elle soit une réelle démocratie. C’est triste de dire cela, mais devant un fou aux idées négatives contre l’intérêt commun, il faut se défendre avec les moyens de bord. Malgré leurs chars de combat et leurs engins de la mort, le peuple veut le respect de la démocratie et est décidé d’en découdre avec SASSOU et son entourage.

Le POOL a déjà, certes,  connu des vagues de massacres effrayantes, dans les années 1998 puis dans les années 2000. Les bombes placées dans les mains de ses détracteurs et qui  ont tué aveuglement au cœur de la population sont des faits aussi révoltantes que les massacres que nous connaissons ces derniers jours. Le peuple du POOL a toujours réagi avec sang-froid. L’épreuve est dure, terrible pour les victimes et leurs familles, terrifiantes pour tant de citoyens. Mais le POOL a surmonté l’épreuve hier ; il le fera aussi cette fois-ci.

Même s'il est pris en sandwich entre la traîtrise de ces leaders, il saura trouver la force de se relever. Face à un peuple debout, ils n’ont aucune chance. Il est impératif de ne pas subir, faut sortir de sa maison, se parler, s’écouter, se donner  la main, pour revivifier la révolution démocratique. C’est le moyen de dresser un barrage contre tous les extrémismes et l’obscurantisme du moment au Congo.


Jean-Claude BERI

 


 

Commentaires  

 
0 #8 Kiondo 04-10-2016 10:52
Que les Congolais de toute la république comprennent: »Tant qu’il n’y aura pas la paix dans le Pool, c’est le Congo tout entier qui ne sera jamais en paix ».  Pour les Leaders de ce monde qui se laissent corrompre par le dictateur , génocidaire, président autoproclamé, gardent le silence contre les agissements, la « folie meurtrière  » de Sassou Nguesso, revenu depuis 1997 par la force au pouvoir et se livre publiquement aux massacres, arrestations arbitraires, épurations éthniques, fausse les élections, ils  brisent ainsi l’élan de la démocratie en Afrique le monde. Ils contribuent à déstabiliser le continent, le monde. En une moindre mesure cet l’effort au terrorisme international qu’ils renforcent d’une manière ou d’une autre, sans le savoir. Cela est une véritable honte, une décadence morale,
Citer
 
 
+2 #7 Kiondo 04-10-2016 10:50
En tout cas l'affaire de Ntoumi et des les ninjas est une affaire fabriquée de toute pièce. Venons à l'histoire: Après le massacre d’Ikonongo, avec l’assassinat de Pierre Anga, il y a plus de 30 ans; les massacres des civils pendant guerre du Pool initié toujours par le génocidaire Sassou Nguesso de 1998 à 2003 en passant par les disparus de Beach, voici Sassou Nguesso qui s’ingénie une fois de plus à décimer encore le peuple du Congo. du Pool et ainsi vouloir se faire la peau du Pasteur Ntumi. » Pourquoi le monde, en partant par Mr Hollande, le président de la France, l’ ONU ont’ ils gardé le silence sur sur les bombardements, massacres du Pool recommancés ouvertement depuis debut avril par Sassou Nguesso? Au Congo brazzaville, Sassou Nguesso se livre à aller continuer l´épuration éthnique sans le Pool.
Citer
 
 
0 #6 Kiondo 04-10-2016 10:48
Il faut enfin aborder le problème de l’agression de Sassou dans le Pool, ainsi que de la situation de terreur installée de nouveau dans la république du Congo par Sassou Nguesso. Se laisser manipuler, s'attarder sur les fausses accusations contre Ntoumi et ces humbles défenseurs ex Ninja, les assimuler aux  agresseurs, aux terroristes comme le fait Sassou Nguesso et sa bande, est erreur monumentable. Il faut vite mettre un frein sur la catastrophe humanitaire dans le Pool et dans tout le Congo dont Sassou Nguesso et sa bande sont les seuls reponsables. Il ne faut pas faire fausse route comme dans le passé et s'attarder à chercher des solutions qui s'imposent.
http://www.portail242.info/Pour-Charles-Bowao-sur-Rfi-les-bombardements-dans-le-Pool-seraient-une-diversion_a1618.html
Citer
 
 
0 #5 Kiondo 04-10-2016 10:46
Les forces terrestres composées de militaires, miliciens, mercenaires tchadiens, rwandais et centrafricains sous les ordres de Ndengué, Okemba, chef de la garde républicaine de Sassou Nguesso, sont de nouveau déployés dans le Pool pour une épuration éthnique chère à Sassou Nguesso et son régime avec une brutalité incroyable comme au temps d'hittler.
http://www.dac-presse.com/actualites/a-la-une/politique/3359-2016-10-03-10-23-17.html
http://zenga-mambu.com/2016/10/02/bombardements-dans-le-pool-une-affaire-de-fesse-transformee-en-attaque-des-ninjas-par-le-gouvernement/
Le monde ne doit plus ignorer « les nouveaux bombardements de l’armée dans le Pool à l’arme lourde commancés au début avril, l'épuration étnique dans le Pool ainsi que les arrestations des opposants, civils dans tout le Congo; « entant qu' »une tentative de détourner l’attention de l’opinion, après la récente réélection contestée du président Sassou-Nguesso.  »
Citer
 
 
0 #4 Kiondo 04-10-2016 10:44
Après tant de mois que Sassou Nguesso et sa bande se sont mis à commettre des crimes abomminables contre l'humanité au grand jours, "Ntumi  dans son combat pour la démocratie et la liberté, est enfin venu avec ses ex combattants à faire tout seul de la résistance avec des mokyens humbles, à un régime injuste, brutal, dont les attaques des militaires, milices, mercenaires forcent les déplacements des populations,con traintes à une vie en pleine forêts profondes ou dans la misère des villes.
"On peut dire tout ce que l’on veut  sur  NTUMI, force est de constater qu’il est traqué aujourd’hui pour des raisons politiciennes fomentées  par le pouvoir en place." Que les ninjas se réveillent et défendent leur liberté, quoi de plus légitime et naturel  devant un pouvoir,  qui au lieu de protéger les populations,  œuvre ouvertement pour une épuration ethnique.
Citer
 
 
0 #3 Kiondo 04-10-2016 10:41
Les défendeurs des Droits de l’Homme à travers le monde continuent à être aux abonnés absents.
.http://zenga-mambu.com/2016/10/02/affaire-des-bombardements-dans-le-departement-du-pool-ma-part-de-verite/
ces derniers temps  quelques ex Ninja de Ntoumi sont arrivés à faire la résistance avec les moyens de bord contre les  attaques des forces militaires disproportionné es du pouvoir illégitime et illégal du dictateur génocidaire Sassou Nguesso. Ces ex Ninja sont accusés par la propagande Sassou Nguesso d’ agresseurs, des terroristes. Nombreux, notamment les grands médias se mettent à colporter  ce mensonge divulgué par  la machine de propagande de Sassou Nguesso, de ses militaires, miliciens, qui massacrent les populations civiles, destruisent des  villages entiers, à desvatent les cultures vivrières.
Citer
 
 
0 #2 Kiondo 04-10-2016 10:40
les mages, la tragédie dans le département du Pool, le déplacement massif des malheureux habitants mettent en lumière, la grandeur des violations des droits de l'homme dont le dictateur Sassou Nguesso et ses forces militaires, ses Forces Armées Congolaises (FAC)
s' y livrent là bàs depuis le début avril.
Les Congolais dans leur ensemble, le monde civilisé démocrate ont pendant 6 mois fermé les yeux sur la folie meurtrière, les bombardements, la poursuite de l’épuration éthnique de Sassou dans le Pool. L’appel du Monseigneur Portella, la demande d’une enquête parlementaire de Mr Guy Brice Parfait KOLELAS à monsieur le Président de l’Assemblée nationale,pour ne citer que ceux là, n’ont presque pas interessé personne au Congo, ainsi qu’au sein de la communauté internationale.
Citer
 
 
0 #1 MASSOLA Yvonne 03-10-2016 18:36
Sassou et son pouvoir ont tué le pool. Tous les prétextes sont bons pour opérer des massacres de populations civiles au nom d'un pouvoir qu'on doit conserver, ou qu'on doit transmettre à Kiki. Sassou depuis des décennies a élaboré un plan de destruction des cadres, des militaires, de jeunes du pool. Ntumi n'est qu'un prétexte. Demandez à Sassou et ses gouvernements respectifs ce qu'est devenue l'éducation dans ce département qui il y a 50 ans a produit la majorité des cadres de ce pays? Sassou passera, le pool restera et se redressera. A tous de résister à l’oppression de Sassou, Yoka et autres.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir