20/10/2017

Dernière mise à jour06:52:55 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Politique Congo-Brazzaville: arrestation de l'opposant André Okombi Salissa

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Congo-Brazzaville: arrestation de l'opposant André Okombi Salissa

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

On l'a appris ce mardi 10 janvier 2017. L'opposant congolais André Okombi Salissa a été arrêté avant l'aube à Brazzaville. Ancien ministre passé à l'opposition, il vivait dans la clandestinité depuis la réélection de Denis Sassou-Nguesso. Il était recherché pour détention d'armes et tentative d'atteinte à la sécurité intérieure de l'Etat.

 

Selon plusieurs sources concordantes, policières y compris, André Okombi Salissa a été interpellé. Cela se serait passé dans la résidence où il se cachait, au nord de Brazzaville, entre 3 h et 4 h ce mardi.

Son chauffeur, qui se trouvait avec lui, a dû être hospitalisé. Selon l'un des collaborateurs de l'opposant, André Okombi Salissa a été envoyé à la Direction générale de surveillance du territoire (DGST) après être passé par les locaux de la sécurité présidentielle.

Mais la DGST, interrogée par la famille de l'ancien ministre, a nié le détenir. Ses proches se disent très inquiets de ne pas savoir où il se trouve, et quel sort lui est réservé. « On vient de perdre un frère, arrêté il y a deux mois, et mort sous la torture il y a deux semaines », se désole sa sœur cadette.

André Okombi Salissa a été ministre sans discontinuer de la fin des années 1990 jusqu'en 2012. Il était ensuite passé dans l'opposition et s'était présenté à la présidentielle de mars 2016. Il est poursuivi pour détention d'armes et tentative d'atteinte à la sécurité intérieure de l'Etat.

Il est aussi député et bénéficie à ce titre d'une immunité parlementaire. Immunité dont le procureur avait demandé la levée fin décembre. Mais les députés avaient refusé de la voter. Le procureur, pour sa part, a refusé de répondre à nos questions ce mardi.

RFI

Source : http://www.rfi.fr/special-event/20170110-congo-brazzaville-andre-okombi-salissa-opposant-arrete

 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir