21/08/2017

Dernière mise à jour10:34:34 AM GMT

Vous êtes ici >> Actualités A la une Société Congo-Brazzaville : trois journées «université morte» à la faculté Marien Ngouabi

Flash information

***** Le Congo dans le rouge : Le pays s’est ré-endetté à hauteur de 2.700 milliards FCFA en 2015 . *******

Congo-Brazzaville : trois journées «université morte» à la faculté Marien Ngouabi

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Indigné par la non-prise en compte de ses revendications sociales par la tutelle, le personnel enseignant et non enseignant de l'université Marien Ngouabi, l'unique établissement public d'enseignement supérieur au Congo-Brazzaville, a déclenché mercredi 12 avril trois journées « université morte ».

Les revendications sociales sont à l'origine de ce mouvement de trois journées « université morte », comme l’explique Fidèle Moukamba, du collège intersyndical. « Nous revendiquons premièrement la concomitance du paiement de nos salaires avec ceux de la fonction publique. Deuxièmement, nous effectuons chaque année des travaux en heures supplémentaires ; tout ce que nous avons fait à ce titre au cours de l'année académique 201-2016 est demeuré impayé jusqu'à ce jour. En plus, au niveau des décaissements du budget de fonctionnement de l'université Marien Ngouabi, il y a des retards injustifiés. »

Le Congo traverse une situation socio-économique difficile. Mais pour Fidèle Moukamba, la gestion de l'université, qui n'est pas une administration mais un laboratoire, fait partie des priorités. « Nous pensons que même dans la crise il y a des priorités », soutient-il.

Des étudiants inquiets

L'acte posé par le collège intersyndical agace certains étudiants qui pensent que l'année académique va prendre un coup. « Le calendrier académique ne fait que reculer. Les autorités de ce pays ne veulent pas respecter les choses universitaires. Voilà pourquoi chaque année nous subissons des grèves », déplore un étudiant.

A l'université, les activités reprendront effectivement mardi prochain, le lundi de Pâques étant férié.

Grève de l'Université Marien Ngouabi


La grève a débuté aujourd'hui et durera 3 jours. Elle sera prolongée et illimitée si rien de significatif ne se produit.

Ci-dessous le rapport de la réunion des syndicats. Une rumeur circule. Rumeur selon laquelle les salaires des personnels de l'UMNG seraient baissés de 30% à cause de la crise. Il est hors de question pour les travailleurs de l'université d'accepter delà.

Une grève générale est inévitable. Tous les secteurs doivent emboîter le pas à l'UMNG.

Par RFI

 


 

Ajouter un Commentaire

Vous vous engagez à ce que vos contributions (1) soient dénuées de :
• propos à caractère tribal, ethnique, raciste, xénophobe, révisionniste ou pédo-pornographique;
• toute instigation, dérivés sécessionnistes ou séparatistes du CONGO-BRAZZAVILLE ;
• propos injurieux, diffamatoires, ou portant atteinte à la vie privée, au droit à l'image, ou aux droits de la personnalité de quiconque;
• propos portant atteinte à la dignité humaine;
• provocation à la violence, au suicide, au terrorisme et à l'utilisation, la fabrication ou la distribution de substances illégales ou illicites;
• provocation, apologie ou incitation à commettre des crimes ou des délits et plus particulièrement des crimes contre l'humanité;
• contenu à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme.
En outre, invectives, attaques personnelles et harcèlement n'ont pas leur place sur le site DAC-PRESSE, dont l'objectif est de permettre un débat libre et de qualité.
Cette liste est non exhaustive et le respect des textes en vigueur, même non spécifiquement mentionnés ici, est requis.


Code de sécurité
Rafraîchir