23/04/2014

Dernière mise à jour08:33:09 PM GMT

Vous êtes ici >> Actualités Régions

Flash information

*** Recensement de la honte: Likouala = 121.881 électeurs; Cuvette = 121.213 électeurs; Plateaux =116.913 électeurs Bouenza = 112.894 électeurs ; Niari = 96.231 électeurs ; Pool =92.824 électeurs; Sangha =60.622 électeurs Kouilou = 30.217 électeurs; Cuvette-Ouest =44.412 électeurs*** Le règne du tripatouillage, de la tricherie, de la falsification au sommet de l’Etat***

Régions

Les inconvénients de la circulation routière à Brazzaville

Envoyer Imprimer PDF

L’Etat reste le garant du bon ordre, de la sécurité et du fonctionnement régulier de toutes les structures des administrations de la République.

Merci Monsieur le Maire

Envoyer Imprimer PDF

Coupes africaines des clubs : L'A.C. Léopard, ce rescapé congolais

Envoyer Imprimer PDF

Après l’élimination de Saint-Michel de Ouenzé, de la Ligue des champions, par Enyimba du Nigeria, seul l’A.C Léopard de Dolisie reste africain. Les Fauves du Niari ont, plutôt, assez laborieusement négocié leur maintien en Coupe de la Confédération. En allant obtenir leur qualification à l’extérieur, face à Etincelles, alors qu’ils étaient tenus en échec, à domicile, au match aller du tour préliminaire.

Maintenant, l’A.C Léopard se prépare à redescendre sur la pelouse. Pour en découdre avec les Angolais de Primeiro de Agosto de Luanda. Dès ce samedi 19 mars 2011, à Luanda. Pour le match aller des seizièmes de finale.

Les annales de football congolais et angolais fourmillent de contacts au niveau des clubs. En trois décennies, le tirage au sort a mis neuf fois face-à-face clubs congolais et angolais. La première fois, en 1983, dans le cadre de la Coupe des vainqueurs de coupe. L’A.S Cheminots de Pointe-Noire fait ses premiers pas en Afrique et élimine Primeiro de Maio de Benguela (2-3 et 2-0).

En 1989, même son de cloche. L’Inter Club, en coupe des clubs champions, et Patronage Sainte-Annne, en Coupe des vainqueurs de coupe,  écartent, respectivement, Petro Atletico de Luanda (2-1 et 2-2) et Sagrada Esperança (2-1 et 0-0). Tout comme les Diables-Noirs, en 1991, qui brûlent la politesse au Primeiro de Agosto de Luanda (0-0 et 2-1), en Coupe des vainqueurs de coupe.

Le football angolais sentait encore le lait maternel. Mais, en 1993, Petro Atletico est le premier club angolais à sortir une équipe congolaise en coupe africaine des clubs, en l’occurrence le CARA. Battu à Pointe-Noire (0-1), Petro prend sa revanche et, du coup,  obtient sa qualification, au match retour, à Luanda (3-1).

Arrive 2001. L’A.S Aviaçao élimine, à son tour, La Mancha de Pointe-Noire (0-1 et 4-1), en Coupe de la Caf. La même année, mais en huitièmes de finale de la Coupe des clubs champions, Petro Atletico revient et élimine l’Etoile du Congo (4-1 et 2-2). L’Etoile du Congo prend, à son tour, sa revanche sur Petro Atletico, en 2003. Malgré sa courte victoire, à l’aller (1-0), à Brazzaville, elle impose un match nul (1-1) au champion angolais, au retour.

Dernière confrontation congolo-angolaise: CARA-Primeiro de Agosto de Luanda, en 2009. Le match aller, à Luanda, tourne, simplement, à l’exhibition. Les Aiglons, dégoûtés, deviennent les spectateurs de leur agonie (2-5). Défaite congolaise, également, au match retour, à Brazzaville (1-2).

On le voit, l’A.C Léopard aura affaire à très forte partie. Que pourra-t-on attendre de sa double confrontation avec Primeiro de Agosto?

L’A.C Léopard n’a pas eu une préparation particulière. Il s’est contenté, uniquement, de deux matchs de championnat national. D’où une sacrée détermination aux joueurs pour contourner l’obstacle angolais. Certes, il ne faut pas paniquer, mais la qualification n’appartient qu’à celui qui la prépare. Elle ne s’improvise pas…


L'incivisme qui déborde les rues de Brazzaville

Envoyer Imprimer PDF

Autres temps, autres mœurs ! Naguère, loyaux, polis et exemplaires, les Congolais,

Le tronçon routier Pointe-Noire-Dolisie complètement achevé

Envoyer Imprimer PDF

Ce segment de la route nationale No 1 viendra renforcer la vocation de transit du Congo de l’océan vers l’hinterland.

Page 10 sur 14