DIASPORA, Politique, Santé, Société

Après la chicotte , voici le temps de la carotte. Peuple du Pool restez vigilants !

les populations de Kinkala vont bénéficier gratuitement des soins proposés par le programme de santé communautaire initié par Denis Christel Sassou Nguesso

Par:  TONY GILBERT MOUDILOU

ALERTE GÉNÉRALE

Nous venons d’apprendre que Sassou Nguesso et son Pouvoir truffé des meurtriers viennent d’être touchés par un saint esprit qui, brusquement les a conduits vers une véritable prise de conscience les conduisant au chevet des populations meurtries du Pool contre lesquelles ; pas plus tard qu’hier, ils larguaient des bombes, incendiaient leurs cases, empoisonnaient leurs rivières, violaient et distribuaient la mort.

Curieusement et on ne sait par quel esprit, ils viennent de réaliser qu’il faut aller sauver la même population qui, hier, était leur cible. Nous y en avons été alertés par des amis de bonne volonté qui doutent de la sincérité d’une telle œuvre venant de nos bourreaux. Avec le vécu et l’expérience que nous avons de ces bandits, avec et face à ce pouvoir, cette action dans notre région, s’apparente à un piège ; un traquenard, un guet-apens sauf si on nous prouve le contraire. Il n’y a rien de salutaire et de salvatrice dans ce qu’ils font. Il n’y a rien de salutaire sur le plan sanitaire et rien ne nous rassure.

Pour nous, tel que fonctionne ce pouvoir, s’il y a des populations qu’il faut sauver les vies, ils ne se précipiteraient pas sur celles du Pool qu’ils n’ont d’ailleurs jamais portées dans leur cœur. JAMAIS ! Et nous savons qu’ils préfèrent nous voir mourir en masse et qu’il ne reste plus personne dans le Pool pour se l’approprier sans efforts, ils sabreront du champagne. Pourquoi ; est-ce que dans le Nord, il n’y a plus de mourants, des malades à sauver que de courir vers celles du Pool leurs bêtes de sommes ?

Sassou et son Pouvoir n’ont pas encore fini avec le Pool tant qu’il y a encore des survivants. « Il arrive qu’un malfaiteur soit capable pour arriver au mal, à faire un peu de bien » avait dit A. F. Rigaud. Car souvent la main qui vous caresse vous prépare un sort affreux.

Nous aurions bien voulu croire à la bonne foi et la bonne volonté de ce Pouvoir et du bourreau à la tête de notre pays, mais hélas, nous avons une longue jurisprudence, trop criarde qui prouve qu’en aucun cas, on ne peut leur faire confiance. Ils sont animés d’un esprit satanique, de frustration déterminative et revancharde.

Mais puisque ceci a déjà commencé depuis hier, nous demandons aux Médecins du Pool à veiller à ce que ces gens n’administrent rien de dangereux à nos parents pour tenter à les exterminer puisque ceci n’était pas fait avec les hélicoptères et les Chars d’Assaut.

Nous demandons aussi à nos enfants, jeunes de filmer, photographier les médecins, si possible, demander leur identité pour que si demain, s’il y a un problème, on sait à qui se tourner. C’est une mesure de précaution et elle s’impose. Alertez le maximum de nos parents au pays, les Eglises pour faire ce relai.

« NOUS SOMMES UN CHAT ECHAUDE !»

Fils du Pool alertez vos parents pour qu’ils ne se précipitent pas à aller à l’abattoir car Sassou Nguesso est un génocidaire, un meurtrier, un bourreau capable de tout. Et si, ça pourrait être un piège et connaissant les bourreaux qui nous dirigent, rien n’est exclu. Alertez le maximum de nos parents. C’est très sérieux.

Nous venons d’apprendre que Sassou Nguesso et son Pouvoir truffé des meurtriers viennent d’être touchés par un saint esprit qui, brusquement les a conduits vers une véritable prise de conscience les conduisant au chevet des populations meurtries du Pool contre lesquelles ; pas plus tard qu’hier, ils larguaient des bombes, incendiaient leurs cases, empoisonnaient leurs rivières, violaient et distribuaient la mort.

Curieusement et on ne sait par quel esprit, ils viennent de réaliser qu’il faut aller sauver la même population qui, hier, était leur cible. Nous y en avons été alertés par des amis de bonne volonté qui doutent de la sincérité d’une telle œuvre venant de nos bourreaux. Avec le vécu et l’expérience que nous avons de ces bandits, avec et face à ce pouvoir, cette action dans notre région, s’apparente à un piège ; un traquenard, un guet-apens sauf si on nous prouve le contraire. Il n’y a rien de salutaire et de salvatrice dans ce qu’ils font. Il n’y a rien de salutaire sur le plan sanitaire et rien ne nous rassure.

Pour nous, tel que fonctionne ce pouvoir, s’il y a des populations qu’il faut sauver les vies, ils ne se précipiteraient pas sur celles du Pool qu’ils n’ont d’ailleurs jamais portées dans leur cœur. JAMAIS ! Et nous savons qu’ils préfèrent nous voir mourir en masse et qu’il ne reste plus personne dans le Pool pour se l’approprier sans efforts, ils sabreront du champagne. Pourquoi ; est-ce que dans le Nord, il n’y a plus de mourants, des malades à sauver que de courir vers celles du Pool leurs bêtes de sommes ?

Sassou et son Pouvoir n’ont pas encore fini avec le Pool tant qu’il y a encore des survivants. « Il arrive qu’un malfaiteur soit capable pour arriver au mal, à faire un peu de bien » avait dit A. F. Rigaud. Car souvent la main qui vous caresse vous prépare un sort affreux.

Nous aurions bien voulu croire à la bonne foi et la bonne volonté de ce Pouvoir et du bourreau à la tête de notre pays, mais hélas, nous avons une longue jurisprudence, trop criarde qui prouve qu’en aucun cas, on ne peut leur faire confiance. Ils sont animés d’un esprit satanique, de frustration déterminative et revancharde.

Mais puisque ceci a déjà commencé depuis hier, nous demandons aux Médecins du Pool à veiller à ce que ces gens n’administrent rien de dangereux à nos parents pour tenter à les exterminer puisque ceci n’était pas fait avec les hélicoptères et les Chars d’Assaut.

Nous demandons aussi à nos enfants, jeunes de filmer, photographier les médecins, si possible, demander leur identité pour que si demain, s’il y a un problème, on sait à qui se tourner. C’est une mesure de précaution et elle s’impose. Alertez le maximum de nos parents au pays, les Eglises pour faire ce relai.

« NOUS SOMMES UN CHAT ECHAUDE !»

Fils du Pool alertez vos parents pour qu’ils ne se précipitent pas à aller à l’abattoir car Sassou Nguesso est un génocidaire, un meurtrier, un bourreau capable de tout. Et si, ça pourrait être un piège et connaissant les bourreaux qui nous dirigent, rien n’est exclu. Alertez le maximum de nos parents. C’est très sérieux.

J’ai parlé !

A Paris le 11 juillet 2018
Maître Tony Gilbert MOUDILOU.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*