ASSOCIATION LOI 1901, CORRUPTION, DETOURNEMENT, DIASPORA, Editorial, Justice, Medias, Politique, Société, Tribune libre

Au Congo-Brazzaville, “le prochain coup d’État des NGUESSO serait intenable”

Au Congo-Brazzaville, « le prochain coup d’État des NGUESSO serait intenable »

 

Par Jean-Claude BERI

Jean Claude BERI

Le  6 novembre 2015 n’était qu’un entraînement, annoncent plusieurs observateurs . Une référence au changement constitutionnel du 6 Novembre 2015, par les partisans du cartel de la corruption et du vol organisé. « Nous allons finir avec toute opposition si on nous embête encore » » dixit un officier gradé de la garde présidentielle .

Il est temps que le peuple congolais sort de son somnolence car “le prochain coup d’État des NGUESSO a déjà commencé ” Sur notre site nous avions signé plusieurs articles alertant sur le risque d’événements macabres et tout à fait hors normes en cours. Le plan exécutoire de ces évènements est déjà en cours depuis l’assassinat de Guy Brice Parfait KOLELAS, bien même avant.

Là où on n’aime pas les NGUESSO,  c’est l’OPERATION TERRE BRULEE qui prévaut !!!

L ’investiture imposé et anti populaire de Mr SASSOU de mars 2021 n’a en rien atténué la menace, comme beaucoup l’espéraient. Aujourd’hui, nous constatons selon nos sources que le clan sassou aurait mis sur pied un plan machiavélique pour faire taire tout opposant du Sud, comme du Nord qui se rebellerait contre l’ascension au pouvoir de Denis Christel SASSOU NGUESSO.

Nous sommes proches, plus proches que la plupart d’entre nous n’auraient jamais cru,  de perdre non seulement notre dernière parcelle de démocratie mais ce qu’il nous reste d’humanité, affirme un officier des FAC stupéfait de l’ampleur du désastre en préparation.

L’opération que nous baptisons OPERATION TERRE BRULEE, en attendant un complément d’information,  consiste non seulement à éliminer physiquement toute opposition jugée dangereuse pour le pouvoir. SASSOU lui-même et aidé par ses sbires d’officiers sont à la manœuvre pour ouvrir la voie à Denis Christel SASSOU NGUESSO dont on sait tous que devant n’importe quel leader du SUD ou du Nord serait simplement laminé sinon  terrassé. On commence par paralyser le pays en laissant la chienlit se développer. La région de la Likouala est laissée à l’abandon à dessein. Les populations en plus de lutter contre les inondations,  qui quasiment détruisent les infrastructures habitables,  mais doivent aussi depuis le début de l’année vivre l’enfer des routes impraticables.

La convergence du désordre et de la chienlit est minutieusement planifiée pour détourner les peuples du vrai danger qui les guettent. Vous pouvez pécher, cultiver mais vous ne pourrez pas exploiter le fruit de vos efforts quotidiens. Tout est cadenassé conçu de sorte que la LIKOUALA demeure enclavée et hors réseaux. Ce n’est pas la faute au dérèglement climatique, c’est une politique bien pensée de privation,   soumission et d’appauvrissement pour rendre dociles les peuples debout.  Je vous ferais remarquer que c’est toujours la veille des fêtes de ce pouvoir distille ses projets macabres dans la sphère sociétale congolaise.

Comme en 2010, les opérations de pollution militaires, exactions intimidations et tueries dans le Pool se poursuivent en 2021. L’opération TERRE BRULEE lancée pendant la compagne présidentielle de 2016, reste d’actualité. La destruction de toutes essences vitales et  toute régénérescence d’une action politique ou  humanitaire  incontrôlée dans le POOL est sévèrement réprimandée. Le POOL doit se révéler mais sous contrôle du ClanL’équipe de Guy Brice Parfait KOLELAS était sensibilisée par plusieurs alertes de la menace de mort qui pesait sur la personne du leader du YUKI. Mais le ver était déjà dans le fruit. Nous y reviendrons.

GBP KOLELAS est  donc le premier d’une longue liste des cadres du SUD et du Nord qui seraient visés par cette opération TERRE BRULEE.

Entre autres les noms de : MASSENGO-TIASSE, Bonaventure MBAYA, Paulin MAYAKA, Claudine MUNARI, Hervé MACHKA, Marcel MAKOME, Mgr Bienvenu MANAMIKA BAFOUAKOUAHOU, Jean Félix DEMBA NTELO, Magloire NDOBA, MAFIMBA Guy …. Seraient clairement identifiés et ciblés.

Plusieurs éléments de cette opération formés en ISRAEL sont déjà à pieds d’œuvre dans le POOL ou ils ont acheté des terres et des maisons pour mieux se fondre dans la masse .

( http://www.dac-presse.com/christel-denis-sassou-nguesso-un-fils-impatient/?fbclid=IwAR1Nm-h0h80jRyfL1D1qpLmg6RXuQORpyE4XdQCnwt4o-go87_W7nf-jdOg )

Ils agissent déjà

Au  mon sens étroit, le prochain coup d’Etat pour remettre le pouvoir entre les mains de Denis Christel SASSOU sera encore plus violent et meurtrier. Dans les grandes villes (Brazzaville et Pointe-Noire), la guérilla armée est déjà en action. Des jeunes des villes subissent   devant le regard ébahi des forces (quelles forces ?) Du désordre et d’une police qui laisse s’étendre la chienlit.  Qui favorise cette insécurité?  Qui a laissé se développer les territoires perdus de la République? Ne serait-il pas là  une  déclinaison ultime d’un corporatisme clanique qui considère l’assimilation coercitive  comme une méthode de gouvernance démocratique.

Il suffit de regarder la réalité en face pour en déduire  qu’il n’y a en réalité,  pas  de crise politique au Congo.  Lorsque l’on s’interroge sur les causes de la pérennité des violences politiques par une police aux ordres. Cela remonte justement au retour sanglant du dictateur au pouvoir qui veut imposer loi d’un clan sur tout le peuple. C’est la  crise du vide politique.

Dans les plateaux, le scenario du pouvoir est mis en difficulté. Le roi NGANARI va t-il tenir  longtemps devant la grogne populaire du conseil des sages TEKE ?

D’ailleurs, le clan sassou en a-t-il une politique  ? Détruire, est-ce un programme politique ? Au début de leur règne macabre, on soupçonnait les bandes armées enivrés de chanvres d’être principalement des fauteurs de troubles. Mais on a vu sortir du bois,  les vrais prédateurs de la république qui commanditent  les pires exactions.  Nous ne sommes plus dans la lutte sociale, la confrontation des idées comme aux premiers temps de la démocratie, mais dans l’invocation de l’insurrection violente. Devant un Congo séquestré, bâillonné  l’insurrection devient une possibilité crédible.

Puisque la police et l’armée sont du côté du pouvoir dont elles ils servent sciemment de bouclier, en connaissance des risques, c’est que nous sommes en face d’un grave problème de gouvernance ou de compétences. Le soupçon d’une volonté des pouvoirs en place de laisser la chienlit s’installer est de plus en plus pesant. Leur Congo est une mascarade, une plaie béante au cœur de l’Afrique Centrale, un chancre à la vie.

Cette fois, la mue est faite. Denis Christel SASSOU NGUESSO a enfilé les habits du mercenaire pour la conquête du pouvoir. Son plan est sur les rails. La Grande terreur n’est pas  seulement la vague d’arrestations en masse relevant presque de la routine, comme celles qui continuent de balayer le pays tout au long du règne dictatorial de SASSOU, mais une politique calculée de meurtre collectif et de destruction massive. Le but c’est d’amener le maximum de personne à l ‘épuisement , accepter l’inacceptable sans broncher. « Ce pouvoir est  névropathe, insensible, criminel, tueur, incompétent, inconsistant. »   

Seulement l’accumulation des affaires, son amateurisme et surtout l’endossement des bilans médiocres de son père est une mauvaise nouvelle pour Christel SASSOU et la suite de son projet présidentiel du soi disant  candidat «de la nouvelle république » s’inscrit déjà dans le registre du repoussoir national. Le fruit risque de tomber tout seul, et après 2024, si le régime tient jusqu’à là, le réveil risque d’être douloureux.

Depuis l’arrivée de SASSOU NGUESSO au pouvoir en juin 1997, après la guerre de 1997  imposée au peuple souverain,  il faut un courage certain pour oser exprimer son désaccord publiquement avec le cartel de la mort et du vol au pouvoir . La situation des droits de l’homme ne cesse de se dégrader depuis une vingtaine d’années. Amnesty International estime que les restrictions imposées à la liberté d’expression, d’association et de réunion se sont encore aggravées depuis 2000. Cette répression contre les opposants  se traduit par le harcèlement judiciaire, les emprisonnements arbitraires et l’exil, voire l’assassinat de personnalités. Dans la plupart des cas, les enquêtes de la justice congolaise ne permettent pas de désigner les réels commanditaires de ces meurtres.

C’est ainsi que sur les traces de son ignoble assassin de  père et surtout ne se satisfaisant plus d’emprisonner ses « ennemis politiques » réels ou imaginaires, Christel SASSOU NGUESSO créée sa propre police secrète et s’est attaché les services des mercenaires russes, géorgiens et turcs pour réduire au silence certains opposants et médias simplement en raison de leur activisme et dénonciations des actes  hautement répréhensibles commises  par ce pouvoir inique.

 

Jean-Claude BERI

——————————————————————————————–

Femmes et Hommes politiques (ou société civile) ciblés à réduire au silence . (Vous êtes avisés, tous ceux qui critiquent l’action de Denis Christel SASSOU NGUESSO seront traqués  par sa police privée)

 

MASSENGO-TIASSE,

Marion MANDZIMBA

Felix BANKOUNDA-MPELE  

Bonaventure MBAYA,

 Paulin MAYAKA, (serait empoisonné)

Claudine MUNARI,

Hervé MACHKA,

Dia Moungouansi Djess

Dominique NKOUNKOU

Kovalin TCHIBINDA

Marcel MAKOME,

Mgr Bienvenu MANAMIKA BAFOUAKOUAHOU,

Jean Félix DEMBA NTELO,

Magloire NDOBA

Ferdinand MBAOU

SIMON PIERRE MOUSSOUNDA

David LONDI

Guy MAFIMBA MOTOKI

John DZABA

Alphonsine MIKOUIZA

FAYE MONAMA

Raphael GOMA

Marcus KISSA

Evrard NANGHO

Roland-Levy NITOU

Donald Ngouma De MANGOUBI

Grace LOUEMBA

LOUFOUA LUA NKANDI

……..

Nous actualiserons cette liste tous les jours, car nombreux sont inquiétés mais nous l’ignorons, libérons la parole

Merci d’écrire à developperautrementlecongo@gmail.com

________________________________________________________________________________

Les médias de la diaspora à faire taire.

————————————————-

TLR-TV

ZIANA TV

BRAZZAPARIS INFOS

BRAZZANEWS

ZENGA MAMBU

17 H  DIMANCHE

CONGO-LIBERTY

CONGOPAGE

DAC PRESSE (DAC e NEWS)

PSCTV

SACER

NSIMOU -YTV

Laisser un commentaire