International

Climat: « Nous devons agir maintenant »

Par : Kamagaté Issouf

Consciente des effets néfastes du climat sur les populations, Mme Espinosa  a manifesté sa compassion…Patricia Espinosa (ONU-Changements Climatiques) : « Nous devons agir maintenant »
La 23e Conférence des parties sur les changements climatiques (Cop23), qui se tient à Bonn (Allemagne) a officiellement ouvert ses portes ce lundi 6 novembre avec des délégués de près de 200 pays. Dans son discours d’ouverture de la Secrétaire générale exécutive des Nations unies pour le changement climatique, Patricia Espinosa a déclaré que les parties n’ont plus le luxe du temps.

« Nous devons agir maintenant. Alors on commence à partir de là – ici et maintenant. Nous devons atteindre des buts bien spécifiques ici, à Bonn. Nous espérons que ces négociations seront l’échelon supplémentaire, essentiel, qui nous permettra de concrétiser l’Accord de Paris, d’avancer sur ses règles d’application et d’en atteindre ses objectifs », a-t-elle affirmé avec détermination.

Consciente des effets néfastes du climat sur les populations, Mme Espinosa a manifesté sa compassion en ces termes : « Des millions de personnes dans le monde ont souffert – et continuent de subir les affres – d’événements climatiques extrêmes. Nous leur exprimons notre commisération, ainsi qu’à leur famille et nous compatissons à leur souffrance ».

Se référant aux données récentes de l’Organisation météorologique mondiale (Omm), qui annonçait une année de perturbation climatique en 2017, avec son lot de des concentrations de dioxyde de carbone, de l’élévation du niveau de la mer et de l’acidification des océans, elle a dit espérer que les négociations « seront l’échelon supplémentaire, essentiel, qui permettront de concrétiser l’Accord de Paris et d’avancer sur ses règles d’application et d’en atteindre ses objectifs ».

Elle a félicité la coopération dont les Fidji et l’Allemagne ont fait preuve pour faire de cette conférence une réalité. « Cela prouve, en effet, que les nations peuvent travailler ensemble pour accomplir de grandes choses ». Organisée par les Iles Fidji, cette Cop 23 a été délocalisée à Bonn (Allemagne), pour des raisons de logistique.

La Cop 23 va certainement débattre des catastrophes naturelles de l’année 2017, qui ont émaillées l’Afrique ( Fortes pluies diluviennes…) l’Europe et l’Amérique (feux d’incendie, ouragan, longue sécheresse…).

Kamagaté Issouf

https://www.fratmat.info/index.php/nos-unes/patricia-espinosa-onu-changements-climatiques-nous-devons-agir-maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*