Diplomatie, DROIT, Justice, PRESSE, Société

COMMUNIQUE DE PRESSE :   Citoyen français en danger de mort en République démocratique du Congo

COMMUNIQUE DE PRESSE :   Citoyen français en danger de mort en République démocratique du Congo

 

Par  Christian NGOUELET

 

https://www.facebook.com/lanobless.kool/videos/624453452154095

 

Christian NGOUELET

Mesdames, messieurs les journalistes,

Nous venons porter à votre très haute attention l’arrestation et disparition de notre père, oncle et fils, monsieur Marcel Makome, survenu le 30 octobre 2021 à l’aéroport de Ndjili à Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC). Mesdames, messieurs les journalistes, monsieur Marcel Makome est un citoyen français. Il s’est rendu légalement en RDC pour répondre à l’invitation de Monsieur Gentiny Ngobila, gouverneur de la ville de Kinshasa.

Il était accompagné, pour la circonstance, par deux de ses collègues également citoyens français qui sont : monsieur Gilles Sacaze et monsieur Marc Monssus pour une opportunité d’affaire concernant l’installation d’une unité de sapeurs-pompiers. Monsieur Marcel Makomé et ses collègues ont bien été reçus par monsieur Gentiny Ngobila et ses équipes reçues en date du Jeudi 28 Octobre 2021 à Kinshasa. Monsieur Marcel Makome a entrepris de rentrer en France, après avoir rencontré monsieur Gentiny Ngobila.

Arrivé à l’aéroport de Ndjili (Kinshasa), alors qu’il s’apprêtait à remplir les formalités de départ auprès de la compagnie aérienne Bruxelles Air line (VOL: SN358), il a été arrêté par les agents de l’Agence National de Renseignements de la République démocratique du Congo (ANR) et cela sans aucune notification vers les services consulaires de la France et sans respect du droit international régit dans ce cadre.

Depuis, nous n’avons plus aucune nouvelle de notre père. Cela constitue une entrave aux règles élémentaires du droit. Ayant appris que notre père était en détention dans un lieu inconnu 5 jours plus tard grâce à son collègue Gilles Sacaze, nous avons entrepris des démarches auprès des services consulaires de l’Ambassade de France en RDC et au près du Quai D’Orsay, pour connaître les raisons de son arrestation et faire valoir ses droits.

À ce jour, les bribes d’informations que nous recevons ne présagent rien de rassurant pour la vie de notre père. Mesdames, messieurs les journalistes, chaque fois que la vie des citoyens français est en danger, la presse de la république française n’a jamais manqué d’user de son pouvoir pour leur venir en aide. La vie de vos compatriotes a beaucoup trop de prix à vos yeux pour que vous les laissiez aux mains des ravisseurs, et ce, où qu’ils se trouvent dans le monde. Mesdames, messieurs les journalistes, bien qu’étant bouleversés par l’arrestation arbitraire de monsieur Marcel Makome par les agents de l’ANR, votre engagement de prôner la liberté d’expression des individus est une réelle lueur d’espoir pour nous.

 Nous avons également foi en la résonance de la presse de la République française, chaque fois que les intérêts de la France sont menacés, elle ne manque pas de s’exprimer. C’est pourquoi nous venons auprès de votre bienveillance solliciter votre intervention pour faire pression à son Excellence Félix Antoine Tshisekedi, président de la RDC, pour obtenir la libération de monsieur Marcel Makome.

Nous craignons pour sa vie, car les raisons de son arrestation ne sont pas élucidées. Nous ignorons le lieu de sa détention, ni les conditions de sa détention, ni encore s’il est toujours en vie (au moment de cette correspondance 7 jours viennent déjà de s’écouler).

Restant à votre disposition, nous vous prions, mesdames, messieurs les journalistes, d’agréer nos salutations distinguées.

Christian NGOUELET

Laisser un commentaire