DIASPORA, Justice, Politique

COMMUNIQUE : Fin de la tragi-comédie organisée par Sassou / JDO / Oba.

L’opposant Okombi Salissa condamné à 20 ans des travaux forcés

Par :  Guy MAFIMBA MOTOKI

La juste clanique vient de prononcer une fatwa en condamnant à 20 ans de travaux forcés le président André Okombi Salissa.

L’histoire retiendra qu’un trio composé des magistrats du clan à savoir les magistrats Oko Ngakala, Oba Christian et Michel Ogniangue ont décidé de prendre en otage un digne fils du pays, André Okombi Salissa  »Tout Bouge ».

Ce régime hideux né de la forfaiture et les armes s’est trompé d’époque et d’adversaires. La Nouvelle République tant vantée est là.

Ce procès stalinien, largement diffusé dans le monde vient de montrer la nature tyrannique d’un régime abject en marge du concert des nations civilisées ;

Ce procès stalinien nous donne la possibilité et les arguments d’accélérés et de mettre hors d’état de nuire une organisation criminelle qui a pris en otage un peuple, un pays ;

Ce procès stalinien vient de démontrer que le système Sassou n’est nullement le pouvoir d’une partie du Congo contre une autre. André Okombi Salissa et Jean Marie Michel Mokoko sont bel et bien originaires de la partie septentrionale du Congo ;

Ce procès stalinien loin d’entamer notre détermination, nos actions vont se densifier et se diversifier davantage ;

Ce procès stalinien à mis en lumière un homme, André Okombi Salissa, qui a acquis le statut d’homme d’État tant dans le coeur des congolais qu’auprès de la communauté internationale. Un homme de principes et d’idées au service de la collectivité et de la nation ;

Ce procès stalinien à mis en face André Okombi Salissa poursuivi en réalité pour  »crime de lèse-majesté ».

Plus que jamais, nous sommes AOS.

Plus que jamais la lutte pour la libération nationale va s’amplifier.

Guy MAFIMBA MOTOKI

Représentant d’André Okombi Salissa .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*