Economie, Politique, Société, Tribune libre

Comprendre pourquoi le FMI a accordé la FEC au Congo ?

COMPRENDRE POURQUOI LE FMI A ACCORDE LA FEC AU CONGO ?

Par   Richard Verlin BEKA BEKA

Je vais limiter mon intervention en répondant à une question qui à mon sens donne à comprendre les raisons pour lesquelles le FMI a finalement accordé ces trois lettres qui vont devenir célèbre au Congo : FEC : facilité élargie de crédit.

Tout d’abord, il faut souligner un acte inédit du FMI vis-à-vis de la Chine. Car, pour la première fois le FMI a contraint la Chine à restructurer la dette d’un pays. On peut l’analyser comme un véritable rapport de force du Fonds vis-à-vis de la Chine car en réalité le FMI avait besoin de s’assurer d’abord sur la soutenabilité de la dette congolaise et surtout il veut être remboursé à la fin de cette facilité élargie de crédit.
C’était là, la condition première du FMI, à savoir, rendre la dette publique du pays soutenable.
La deuxième condition invitait le gouvernement congolais à améliorer la gouvernance et de lutter contre la corruption. Et, le gouvernement congolais à travers un rapport rédigé en consultation avec les services du FMI publié en Juin 2018, a exprimé ses intentions sous forme de programme du gouvernement. Il s’agit d’un programme qui s’articule sur 5 axes d’action :

1- Renforcer l’Etat de droit
2- Renforcer la gestion des finances publiques
3- Améliorer le climat des affaires
4- Renforcer la lutte contre le blanchiment
5- Renforcer les efforts de lutte contre la corruption.
Lorsqu’on analyse ce programme du gouvernement, renforcer ici, améliorer là, il s’agit là de développer les CAPACITES DE GESTION DU PAYS POUR SON DEVELOPPEMENT.
Or, il existe au sein du FMI un fonds fiduciaire pour le développement des CAPACITES, des fonds spécialisés pour :
1- Lutter contre le blanchiment
2- Facilité la gestion de la dette publique
3- Renforcer le secteur financier
4- Gérer les ressources naturelles
Ce sont là des fonds qui répondent justement au programme du gouvernement transmis au FMI.

Alors la question que je me pose et dont se pose nos compatriotes, à la quelle je vais répondre est celle-ci :
Pourquoi donc le FMI a accordé la FEC au Congo ?
La réponse se trouve sur la fiche technique du FMI et qui dit que la facilité élargie de crédit est une aide financière aux pays qui connaissent des difficultés prolongées de balance des paiements.
Mais, Regardez les USA, sa balance des paiements est en déficit depuis de nombreuses années. Ce qui signifie que les Etats unis vivent au-dessus de leurs moyens. Et, ils le peuvent pour une simple raison, ils ont un rendement élevé du capital qui permet d’attirer des volumes importants de capitaux qui viennent combler ce déficit. Car la balance de paiements comporte deux balances partielles :
– En premier, le compte courant : il mesure les échanges de biens et de services, appelés aussi balance commerciale, auxquels il faut ajouter les transferts monétaires.
– La deuxième est appelée « opérations en capital » ou compte capital.
Donc aux USA le déficit de son solde courant est compensé par l’excèdent de son compte capital. Ce qui n’est pas le cas du Congo qui ne peut donc pas se permettre de vivre au-dessus de ses moyens.

Pour finir, il est vrai que cette FEC est une bouffée d’oxygène pour la balance des paiements du pays et donc pour le commerce international, cela va permettre à nos importateurs de payer leurs fournisseurs étrangers en devises et à nos diasporas de pouvoir continuer à faire des WU vers le pays.
Mais, il faut le dire aussi, cet accord du FMI est une sorte de garantie donnée aux partenaires bilatéraux et multilatéraux voire des investisseurs privés de revenir au pays financer les programmes du gouvernement dont notamment le PND 2018 – 2022 qui attendait aussi le financement de la Banque mondiale et le financement par le budget de l’Etat maintenant que la dette étant rendue soutenable, cela donne des marges budgétaires.

Alors, le travail c’est maintenant.

Verlin Richard BEKA BEKA

Richard Verlin BEKA BEKA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*