Justice, Politique, Société

Congo-Brazzaville : Affaire de délation, dénonçons les retraités qui travaillent encore !!!

 

Par  Tony LOUYA 

 

N’arrêtons pas le travail. Affaire de délation.  DÉNONCÉ LES RETRAITÉS QUI TRAVAILLENT ENCORE

Comme le Gouvernement à commencer à dénoncer les fonctionnaires qui se trouvent dans les lieux de jouissance à leurs heures de travail, mettons-nous au travail et dénonçons ceux qui ne devraient même pas être dans les bureaux.

Des Directeurs Généraux (DG) sous tutelle de Calixte Nganongo admis à la retraite et qui travaillent encore. En congolais on appelle cela le Kindoki.

Monsieur Albert Ngondo à fait valoir ses droits à la retraite il y a de cela 15 ans. TPG depuis 97, il travaille encore.
Monsieur Ikiemo intérimaire à vie à la CCA retraité depuis 5 ans, actuel député de Tokou, une incompatibilité notoire, il travaille encore.
Monsieur Olessongo directeur des investissements à la CCA retraité depuis 20 ans frère de Monsieur Akiera Georges un magistrat du clan, il travaille encore.
Monsieur Mokoko frère cadet du ministron Mokoko DAF à la CCA retraité depuis 5 ans, il travaille encore.

Monsieur Mokoko Guillaume directeur des enquêtes au niveau de l’IGF retraité depuis 10 ans, il travaille encore.

Monsieur Yandouma Honoré 3 eme fonde de pouvoir au trésor retraité. Ce dernier se bat actuellement pour la prolongation pendant que Calixte Nganongo refuse de signer les prolongations des autres travailleurs. Il vient de signer pour madame Mboulou 1er fonde de pouvoir au trésor née en 57 retraitée.

Monsieur Dimi Marcel directeur de la dépense au trésor retraité, il travaille encore.

Monsieur Molomba DG du contrôle budgétaire retraité depuis 7 ans, il travaille encore.

À la CCA tous les directeurs centraux et leur DG seraient admis a la retraite. Au budget 30 postes seraient vacants. Au trésor 43 postes vacants.

À quoi avait servi le recensement des fonctionnaires congolais mener tambours battants par le ministron Ange Aimé Bininga ? Que sont devenus les fraudeurs ? Qu’est ce qui justifie cette barbarie alors que des jeunes bien formés sont au chômage ou en exil faute d’avoir trouvé un emploi nous dit-on.

Dénonçons le favoritisme et le clanisme….

 

TONY LOUYA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*