Economie, Justice, Politique, Société

Congo-Brazzaville: détournement de fonds publics nous dit-on ?

Jean Marc THYSTERE TCHICAYA

Par : Jean-Claude BERI

Le fils de dur président fondateur du RDPS,  Jean-Marc THYSTERE TCHICAYA  serait soupçonné de détournement de fonds publics par la Commission nationale de lutte contre la corruption, la concession et la fraude. Cette information nous ait livré par le journal en ligne «  les dépêches de Brazzaville ». Cela peut-il avoir un réel impact si et seulement si les gros pilleurs sont toujours en liberté ?

Le gouvernement est  souvent bien prompt à  lancer des enquêtes sur certains ministres et même à leur faire la leçon. Seulement il devient très vite aveugle face à la dérive financière occasionnée par d’autres. En réalité, tant que le gouvernement ne se livrera pas a une vraie lucidité sur lui-même rien de toutes ces opérations de séduction ne sera salutaire. Ne dit-on pas « Avant d’enlever la paille de l’œil de ton voisin, retire la poutre qui est dans le tien »

Mr Lamyr  NGUELE tournez vos radars sur Christel Denis SASSOU NGUESSO, Henri DJOMBO, Jean Jacques BOUYA,  Gilbert ONDONGO…Il est indécent que   le gouvernement encourage par ces par des lois indulgentes le fléau de la corruption. Cette commission ignore-t-elle Sera-t-elle que plusieurs  milliards ont été sorti du Trésor public par les grands travaux pour l’amélioration des infrastructures congolaises.  Cette commission ignore-t-elle que ces fameuses infrastructures sont devenues des «  éléphants blancs » qui servent de décors dans un paysage désolant et triste. Cette commission ignore-t-elle que les populations de NGAMAKOSSO vivent un calvaire répugnant face aux érosions causées  les routes dont l’exécution des travaux a été bâclée.   Cette commission ignore-t-elle  que plusieurs millions de barils de pétrole ont été vendus à des sociétés de Traders en pétrole avec la complicité de Christel Denis SASSOU NGUESSO qui a sciemment oublié de verser les sommes récoltés au TRÉSOR PUBLIC.

Je récuse cette commission qui a peur d’aller au fonds des problèmes et qui s’acharne sur des petits voleurs en y mettant tout son talent de dénonciateurs  arrimée au pouvoir.

Nos actions des lanceurs d’alerte seront là pour dénoncer une  mobilisation citoyenne toujours plus forte, à l’échelle nationale et internationale, pour faire pression sur le gouvernement afin qu’interpeller les vrais  auteurs de détournements, les facilitateurs de scandale financiers.

Jean-Claude BERI

Source « les depêches de Brazzaville »

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et texte

Laisser un commentaire