Economie, Société

Congo-Brazzaville, pays kadavèrè !

Par Smiltone MILANDOUX

Coup de gueule d’ une citoyenne : Ngaï mobola congolais !

Ce qui n’arrive jamais sous d’autres cieux est monnaie courante au Congo de SASSOU. Le peuple congolais déjà frappée d’une crise dont ils sont des victimes d’une prédation économique sauvage doivent subir un autre supplice : 45 jours de délestage. C’est tout simplement irresponsable.

Qu’avons-nous fait pour mériter cette souffrance ?

Pauvres indigents que nous-sommes ! Pourquoi avons-nous l’impression de faire un pas devant et deux pas derrière ? depuis des années nous subissons ces délestages et une fourniture d’électricité de mauvaise qualité qui détruit nos appareils et autres dégâts subsidiaires La plupart du temps nous surmontons avec difficulté les délestages intempestives du courant, « mais là nous couper le courant pendant 45 jours, relève d’une véritable mise à mort. »

Le gouvernement veut-il désormais nous tuer à petit feu ?

Cette question taraude dans les têtes de plusieurs citoyens. On se demande si il se rende compte des difficultés que va engendrer cette décision au quotidien ? Une panne de courant prolongée à de lourdes conséquences sur la vie sociale d’un citadin. Plus elle se prolonge, plus des inconvénients liés à notre dépendance à l’électricité vont se faire ressentir.

CIRCULATION KADAVÈRÈ !

La nuit le trafic routier sera rapidement perturbé à cause de l’extinction de l’éclairage public qui occasionnera certainement des accidents et des morts Brazzaville n’est déjà plus une ville sure ou sécurisée le délestage d’électricité durant 45 jours est une aubaine pour les « bébés noirs qui certainement se livreront a cœur joie au pillage, braquage et pourquoi des viols

SERVICES BANCAIRES KADAVÈRÈ !

Les distributeurs automatiques seront hors d’usage de même que les terminaux de paiement dans les magasins. De mêmes les stations-services sont arrêtées. Ca sera des villes mortes durant 45 jours

TÉLÉPHONE KADAVÈRÈ !

Il ne nous sera plus possible de recharger la batterie.

TRAFIC AÉRIEN KADAVÈRÈ !

Le trafic des avions partants et arrivants va être perturbé.

NAVIGATION KADAVÈRÈ !

Le port de Pointe-Noire sera confronté à un désordre logistique. Charger et décharger les bateaux sera difficile, tout comme des procédures de scanning des containers.

DISTRIBUTION D’EAU KADAVÈRÈ !

La pression sera faible, parfois à certains endroits aucune goutte n’apparaîtra.

AGRICULTURE KADAVÈRÈ !

Sans courant des produits vont s’abimer rapidement et des animaux vont succomber.

APPAREILS ÉLECTRIQUES KADAVÈRÈ !

Frigos, surgélateurs, télévisions, ordinateurs seront à l’arrêt. Ce qui veut dire plusieurs administrations financières vont devoir réduire leur activité sinon fermer complètement celles-ci. Sans compter les petits artisans qui exploitent les Cyber café.

Pourquoi le général à la tête de ce pays ne nous zigouille pas tous tout simplement ?

Il ne s’agit ni de haine, ni de fixation sur sa personne, loin de là. La vérité est que son départ apparaît désormais comme la solution au mal du Congo. Et plus tôt il partira mieux tout le monde se portera.

45 jours sans courant est un supplice imposé au peuple congolais.

 

S.M.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*