Economie, Politique

Dépenses accrues, recettes en chute libre : les chiffres du nouveau budget 2020 du Congo

Verlin Richard

Dépenses accrues, recettes en chute libre : les chiffres du nouveau budget 2020 du Congo

Par Verlin Richard

Alors que le Ministre des finances avait décrété l’année 2019 :  » années des réformes », l’ aggravation de la crise économique consécutive à la pandémie de Covid-19 a contraint le gouvernement congolais à revoir sa copie pour le budget 2020. Voici les principaux chiffres du budget rectificatif: Taux de croissance ramené à – 9 % du PIB en 2020:

Ce nouveau projet de loi de finances rectificative table sur un taux de croissance de – 9 % du PIB en 2020, au lieu de + 1,2% auparavant, soit la plus forte récession du Congo depuis 1977.

La dette s’envole: Avec les dépenses supplémentaires pour soutenir l’économie et la récession record, le déficit public va se creuser à 13% du PIB, soit 779,7 milliards de Francs Cfa. La dette publique au 31/12/2019 était arrêtée à 4 165 467 milliards de francs Cfa ( dette extérieure + dette intérieure), cette dette pourrait en fait atteindre 115% en 2020.

Le Congo court donc le risque de reparler de l’insoutenabilité de sa dette publique.

+ de 100 milliards de soutien: Le gouvernement a désormais prévu 100 milliards de francs Cfa de mesures de soutien à l’économie sous la forme d’un fonds national de solidarité pour le soutien des entreprises, et 25 millions de francs Cfa pour le fonds sur le Covid-19.

Commentaires : alors que les autres pays ont pu mobiliser des fonds immédiatement pour soutenir leurs économies, le Congo crée un fonds de soutien aux entreprises financé par des ressources provenant des dons, legs et fonds de concours, ainsi que par le prélèvement d’une partie du produit de la vente des cargaisons de pétrole. Prions donc que les dons soient collectés et que la SNPC vende bien les cargaisons de pétrole.

Pour 2020, le Congo espère encaissé en dons et legs et fonds de concours 92 milliards de francs Cfa… À ce jour l’on ne sait pas si ce fonds fonctionne et quelles seront les entreprises du secteur privé qui vont en bénéficier. Le tissu économique du Congo est fait de peu d’entreprises du secteur privé formel et de trop d’activités du secteur informel. Combien d’entreprises du secteur privé au Congo ont été sinistrées par cette crise du covid-19? Combien d’entreprises du secteur privé au Congo tiennent leurs comptabilités pour bénéficier d’un soutien de trésorerie ? Les Très très petites entreprises et les indépendants vont ils aussi bénéficier de ce fonds ?

Ce sont là des questions qui attendent des précisions de la part du gouvernement congolais.

Des Recettes fiscales : 355 184 000 000 fcfa

I- Impôts et taxes intérieurs : 271 256 000 000 de fcfa des recettes fiscales attendues pour 2020. L’on ne sait pas à la lecture de ce montant ce que représentent :

1- Les recettes de l’ impôt sur la société ?

2- Les recettes de tva ?

3- L’ Irpp ?

II- Droits et taxes de douanes : 83 928 000 000 fcfa attendues en 2020.

Ce que l’on peut retenir sur ce budget est que la dépense publique va elle s’élever à 58, 14% du PIB à la fin de l’année, que la dette publique va s’envoler, et que la relance économique, au regard des mesures de soutien prises par le gouvernement ne suffira pas à conduire le Congo vers l’émergence en 2025. En 2021 les congolais doivent exiger quoi qu’il en coûte :  » la transparence aux élections présidentielles à venir ».

L’ avenir du Congo en dépend, et que ceux qui n’ont pas pu obtenir des résultats soient sanctionnés électoralement par le peuple, telle est la démocratie !

Verlin Richard BEKA BEKA

Laisser un commentaire