Editorial, Politique, Société, Tribune libre

Doit-on laisser la dépouille de Pascal LISSOUBA entre les mains de sassou ?

Pascal LISSOUBA

Doit-on laisser la dépouille de Pascal LISSOUBA

entre les mains de sassou ?

Jean-Claude BERI

Depuis hier, il circule une rumeur selon laquelle, le gouvernement de Brazzaville aurait souhaité le rapatriement de la dépouille du seul président congolais élu démocratiquement au suffrage direct, pour lui rendre des hommages nationaux. Ces gens sont-ils vraiment sérieux ??? Vous avez planifié et organisé la mort de LISSOUBA en le pourchassant comme un mal propre dans tout le sud du Congo, vous n’avez pas hésité à faire venir des armées étrangères foulant le sol congolais, humiliant les congolais, violant nos filles, sœurs et mères sous prétexte que LISSOUBA était un tribal dangereux. LISSOUBA reste le seul président qui n’a jamais eu à promouvoir sa famille ethnique au pouvoir.

Tous les collaborateurs directs qui ont travaillé avec Pascal ont été des femmes et des hommes issus de toutes les régions du Congo.  C’était un président des congolais. Même dans le corps de l’armée les nominations ont été aux mérites et non sectionnés ethniquement. En quoi LISSOUBA serait plus tribal que SASSOU ? Ce putschiste a atteint les summums de l’ethinisation du Congo. Toutes les administrations et  les leviers economico-financièrs sont entre les mains de l’oligarchie MBOCHIS,  c’est une réalité indéniable aujourd’hui. Le résultat est là, tous les procès pour détournement, malversations et autres délits financiers,  les accusés ou soupçonnés sont tous « MBOCHIS », les plus grands scandales économique et financiers qui éclaboussent les Congo sont l’œuvre d’une même ethnie. En quoi LISSOUBA serait-il responsable de la disparition des 14 milles milliards des générations futures, en quoi LISSOUBA serait-il responsable de la voracité financière des ministres « MBOCHIS » qui ont privilégiés les 40% au lieu de garantir la construction des infrastructures fiables et durables. Soyons lucides mes amis !!

En quoi LISSOUBA est –il responsable de la dette faramineuse que le Congo a contractée auprès des traders pétroliers ? En quoi LISSOUBA serait-il responsable de la dégringolade de l’éducation nationale …. Voyez-vous, voilà 24 ans que vous êtes au pouvoir, 24 ans que tout le pays vous appartient, 24 ans que vous gouvernez de façon autoritaire et vous êtes incapables d’assumer votre échec, votre incapacité à réguler la société congolaise. Toute honte bue, vous continuez à jeter le tort sur un homme qui a laissé le pouvoir depuis 24 ans. Ce n’est pas LISSOUBA le mal congolais, le mal congolais est bien dans la maison SASSOU, qui a bâti une forteresse du crime, du vol, de la dépravation et à la livraison des ressources nationales à la prédation étrangère, pourvu que leur pouvoir leur soit garanti.

Cet illustre homme d’état que vous avait humilié, bafoué et interdit de séjour chez lui car condamné par contumace, comme BINKIKITA, MOUNGOUNGOU, KOUKEBENE, et d’autres, vous voulez jouer à la solidarité hypocrite ? . Le peuple congolais n’a pas la mémoire courte. Tout le discrédit jeté sur ce personnage exceptionnel tombe comme dans un château de carte. Le partage et la reconsidération des accords entre ELF et le Congo chèrement obtenu par LISSOUBA vous aient profitables aujourd’hui pour acheter les armes de guerre pour intimider et pérenniser un pouvoir totalement sectaire.

NON, LISSOUBA ne mérite pas les honneurs d’une bande de voyous qui n’ont pas hésité à ensanglanter le Congo, n’hésitant pas à passer sur des milliers de corps meurtris de congolais pour venir assassiner la jeune démocratie congolaise.  Nous, congolais épris de paix et de justice dénonçant farouchement l’initiative qui serait prise par le gouvernement congolais de vouloir honorer la mémoire d’un homme qu’ils ont largement contribué à salir alors qu’il ne voulait que le bien pour son peuple. Respectons au moins ces dernières volontés…

LISSOUBA doit être enterré comme il faut, dans un pays débarrassé de la dictature, de la haine de l’autre. Un pays qui ayant recouvré sa liberté et les vertus d’une vraie démocratie chanterons à l’unisson les louanges d’un homme, qui toute sa vie a œuvré pour le bien du peuple congolais.

A ceux qui veulent réécrire l’histoire, il sera difficile d’effacer ce qui est marqué au sceau indélébile dans la conscience des hommes. Il est clair LISSOUBA a livré une bataille rude pour la sauvegarde des intérêts du Congo, cette bataille c’était celle du progrès, du développement et de l’indépendance. Aujourd’hui notre beau pays ne serait pas la risée du continent si les hommes qui l’ont lâchement évincé avaient un minimum de patriotisme. Le Congo se meurt aujourd’hui par la boulimie du pouvoir et la prédation financière des hommes qui ont confondu la gestion d’un état et la gestion d’un village. D’autant plus il faut le souligner que LISSOUBA n’est pas un SAINT. Je reproche juste le fait qu’on lui attribue ce qualificatif de Président tribal car dans les faits ce n’est pas le cas . Il n’y a jamais eu un seul membre de son ethnie dans son gouvernement. Pour le reste je vous l’accorde , un président c’est fait pour diriger et rassembler pas pour créer des milices et autres qui s’entre tuent

Cet obscurantisme aveugle certains congolais qui continue à faire confiance à un putschiste qui n’avait pour projet que le mal pour le Congo. Il serait temps de se réveiller

Jean-Claude BERI

 

Laisser un commentaire