CORRUPTION, DETOURNEMENT, FINANCE, PETROLE, Politique, PRESSE, Société, TRIBALISME, Tribune libre

DU RIFIFI AUTOUR DE LA CONSERVATION DU POUVOIR NORDISTE PAR LES CLANS PETROLIERS AU CONGO-BRAZZAVILLE

DU RIFIFI AUTOUR DE LA CONSERVATION DU POUVOIR NORDISTE PAR LES CLANS PETROLIERS AU CONGO-BRAZZAVILLE

Par  Hector CAPTAGON

La paix entre les 2 principaux clans sécuritaires Mbochi au sujet de la conservation du pouvoir n’aura été que de très courte durée. Le firmament s’assombrit de plus en plus en raison de l’absence de Clauses objectives de partage de la « manne céleste » qu’est le Pétrole du littoral congolais, dans la colonie du Sud…

En effet, il y a moins de deux mois intervenait un « modus vivendi » pour conserver la « pax mbochiana » sur le Congo. Dans un effort d’humilité énorme entre eux, la galaxie des principaux clans sécuritaires mbochi avait pû trouver un modus opérandi : maintien des équilibres des hommes et distribution de l’argent.

Le climax de cette rivalité aura été la décision, finalement avortée et annulée, d’arrestation du général Jean François NDENGUE, Directeur général de la Police nationale, au mois d’août 2022. A ce moment-là, les rivaux de Jean Dominique OKEMBA que sont les anciens partisans d’une conservation des liens séculaires du triangle sud Mbochi qui englobe Ollombo-Sainte Radegonde-Gamboma-Abala (Général Pierre OBA, Général NGATSE NIANGA MBOUALA, Général MOUNDELE NGOLO, Général Joseph NIOMBELA (+), Général Gervais AKOUANGUE, Général André Fils OBAMI-ITOU, etc.) face aux tenants de l’axe nord Mbochi qui contient Oyo-Obouya-Bokouele-Tchikapika (Général Jean Dominique OKEMBA, Général Serge OBOA, Général Jean François NDENGUE, Général Hilaire MOKO, contre-amiral René NGANONGO, etc.)

Les débordements de cette rivalité se focalisent autour de l’argent du pétrole car celui qui le détient se place en pole position pour succéder à Denis SASSOU NGUESSO. Et l’enjeu essentiel de la maitrise de l’argent du Pétrole est la SNPC. Mais là il y a quelque chose qui se passe au sein de la réunion des deux clans. La réconciliation n’aura été que de très courte durée car les sécuritaires cités plus haut semblent ne plus bénéficier de l’appui des plus jeunes aux dents longues et sans complexes.

Par exemple Raoul OMINGA, membre de la GLC sous l’autorité de Jean Dominique OKEMBA et ferme partisan de l’axe nord Oyo-Obouya-Bokouele-Tchikapika aura longtemps savonné la planche à Denis Christel SASSOU NGUESSO en raison de ses origines maternelles alléguées « étrangères » au milieu Mbochi pur. Son actuelle déstabilisation actuelle est le très juste retour de bâton violent. Le réseau puissant qu’il a monté au sein de la SNPC est un réseau parallèle de vente du pétrole congolais à des russes et malaisiens. Bruno Itoua a eu la mauvaise idée de fouiller dans les pantalons du directeur de la SNPC. Mais tout ceci n’est rien au regard de la fortune colossale qu’il a accumulée à Kinshasa, en RDC, dont l’un des immeubles est visible depuis la rive droite de Brazzaville ! Raoul OMINGA y maitrise le commerce général, les hôtels, allant même jusqu’au retailing pétrolier en vendant le carburant raffiné à… la SNPC à Brazzaville (c’est-à-dire à lui-même !!!) au vu et au su de tout le monde : sous les yeux volontairement fermés du Fonds Monétaire International, (et son consentement tacite vu l’attribution de la Facilité Elargie de Crédit de 546 millions de dollars en janvier dernier) ; cela malgré le refus de l’Etat congolais de réaliser l’audit de la SNPC qui figure parmi les 14 réformes et déclencheurs exigés (très mollement) par le FMI et dont aucun n’a été mis en route depuis 2017.

Il est dit maintenant que Raoul OMINGA va dégager pour laisser la place au Très Respectable Frère Cassien MABONA, fils du très Grand Kani Georges MABONA des pays de Bokouélé ; décédé il y a quelques jours et enterré dans son village à Bokouélé. Georges MABONA aura été Directeur de l’Exploitation d’Hydro-Congo et conseiller occulte pétrole depuis toujours de Denis SASSOU NGUESSO. Son fils aura été nommé DG de Zetah Maurel & Prom à la faveur d’un énorme appui de son Père et de Denis SASSOU NGUESSO himself en récompense de la mise à disposition du plus grand fétiche de la zone Mbochi axe Oyo-Obouya-Bokouele-Tchikapika : le Kiébé-Kiébé (d’origine Téké) et cela lorsque les KOYO d’Owando l’ont quitté en 1986 à la suite de l’assassinat de Pierre ANGA.

Georges Cassien MABONA est actuel Président du Conseil d’administration d’EcoBank Congo (il y représente les intérêts de Denis SASSOU NGUESSO himself). Il a raté de très peu le poste de DG de la SNPC à la dernière nomination du 5 mars 2018 où Raoul OMINGA est passé par défaut en réalité. En effet, avant lui se trouvait Jérôme KOKO, DG de la SNPC, Vénérable maitre du Grand Orient et Loges Associées du Congo (GOLAC) d’alors, sous les auspices du Pr Hervé Léon ILOKI, Sérénissime Grand Maitre de l’Obédience du même GOLAC. Tous sont originaires de Bokouélé. Ainsi la rupture inaugurée par Raoul OMINGA & Cie rentrera dans le bon ordre pour mieux préserver la cohérence et l’unité de l’édifice politique OBOMO (Ollombo-Boundji-Oyo-Makoua-Owando) structure suprémaciste garante de l’hégémonie sur le Congo. Il est de plus en plus clair que même l’axe Ewo (avec le TRGM Phillipe OBARA) ou Impfondo (avec le Général) ne sont plus intégrés comme auparavant ! Emile OPANGHAULT et Ambroise NOUMAZALAYE doivent se retourner dans leurs tombes en regardant ainsi sapée l’œuvre du GRAND NORD qu’ils ont eu tant de mal à consolider pour les enfants du Nord déshérités par eux-mêmes !

Au cœur de la pénombre la plus noire, un ambitieux architecte inconnu, longtemps dissimulé par l’argent et la franc-maçonnerie de la Grande Loge du Congo, avance à pas feutrés, sûr de lui et des consciences qu’il a achetées. Le décès de la fille de Lambert NGOMBE (Julia), ressortissante de Makoua, lui permet enfin de recomposer sa stature autour d’une femme puissante : soit dans les pays Bembés (Lydia MIKOLO), soit dans les pays de Mossaka (Ingrid EBOUKA BABACKAS). Si son cœur penche pour la première, sa raison lui recommande la dernière. Elle lui ouvrira par la connaissance du rituel EKEMBONGO dont sa maman est sectatrice, les portes du pouvoir absolu des eaux ! Il ne restera plus que la conquête ultime du Kiébé-Kiébé et Il sera prêt : Il s’agit de Jean-Jacques BOUYA.

Denis Christel, comme quelques autres, connaîtra alors le sort des princes consorts : il sera totalement neutralisé et à la merci du nouveau maître de Brazzaville !

Hector CAPTAGON

Diffusé pour la première fois le 21 novembre 2022, par www.congo-liberty.org

Laisser un commentaire