Politique

Le Général Norbert DABIRA relâché à la DGST hier à minuit

Le général Norbert DABIRA

Par Elie Smith.

Ceux qui me vouent aujourd’hui une haine sans limite à Brazzaville seront, peut-être, les mêmes qui bénéficieront de mon pardon demain pour voler à leur secours. C’est ce que l’on peut retenir du cas Dabira.

Lui qui m’a mené la guerre pendant les derniers moments de mon séjour à Brazzaville. Et pour cause, j’avais osé mener une enquête sur les scandales financiers à la banque LCB, dans les lesquels était empêtré Younès EL Masloumi, son ami en business et directeur général de cette banque Marocaine installée au Congo.

Norbert Dabira, voulant protéger son « cabri » , selon l’expression congolaise consacrée pour désigner celui qui vous accorde d’importants avantages, m’a taxé «d’agitateur».

Dieu merci, Masloumi a été viré grâce à nos sorties médiatiques. Et aujourd’hui, c’est notre publication d’hier qui a mis en alerte tout le monde pour le sortir de la DGST.

Où sa chambre, son lit et le nécessaire avaient été apprêtés pour un sort à la Marcel NTsourou. N’empêche. Ndenguet, Obara et Jean-Dominique Okemba (JDO) vont à nouveau l’interpeller. Accusé par eux de vivre comme « un bourgeois harpagon, plus disposé à conduire ses juteuses affaires qu’à mourir sous le drapeau » , le général Norbert Dabira est depuis longtemps dans le viseur du trio arbitral congolais (Ndenguet-Obara-JDO).

Une affaire de jalousie.

Reste le général Nianga Mbouala, l’homme qui se marie tous les week-ends et dont le directeur de cabinet est toujours gardé sans jugement depuis des mois.

Quand les loups de l’Oyocratie commencent à se manger entre eux : La garde à vue du général Norbert Dabira et la convocation du général Nianga Mbouala

Pas sûr qu’il va échapper au trio arbitral !

Elie Smith, l’œil de l’aigle !

Un commentaire

  1. #URGENT : « La plume qui prévient vaut mieux que le canon qui détruit »
    Le coup d’Etat permanent du trio  »#JDO-#NDENGET-#OBARA’’ dans une fuite en avant suicidaire prend le risque fou d’imploser le pays.
    #JO #BIll Nianga Mbouala serait sortit et pris la direction plateau avec son convoi musclé.
    Encore une fois, le trio  »#JDO-#NDENGET-#OBARA’’ doit arrêter avec ces coups d’Etat présumés, ces  »attaques terroristes fantômes », ces rafles et arrestations arbitraires.
    Le pays va mal ! Très mal ….
    Est-ce qu’un officier ne peut pas donner son avis sur le chaos et la chienlit qui s’installent dans son pays. La grande muette à le devoir de dire tout haut ce que dit le peuple tout bas ? Ma réponse est oui.
    la seule piste de sortie civilisée est :
    – Arrêt des hostilités dans le Pool
    – La libération de tous les prisonniers politiques
    – Un dialogue sous l’égide la communauté internationale.
    Faire autrement, c’est une fuite en avant aux conséquences désastreuses.
    A suivre.
    #Sassoufit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*