Politique

Joyeux anniversaire à tous les congolais pour la proclamation de la République du Congo Brazzaville

   Par:  Gertrude Bienvenue Malalou-Koumba

Chaque année, je vous rappelle que le Congo Brazzaville était d’abord une République un 28 novembre 1958 avant la fausse indépendance octroyée par le Général De Gaulle et la France sous la pression de ses colonies en 1960. Il y a donc 59 ans que le Congo Brazzaville est une République ! Encore faudra t-il que les closes d’une République soient respectées !

Qu’est ce qu’une République ?

Une République est un régime politique dans lequel le pouvoir est partagé et où la fonction du chef de l’Etat n’est pas héréditaire ! Actuellement sommes nous dans ce cas de figure ? Si on répond par la négative, alors le régime actuel n’a pas le droit de commémorer l’anniversaire de la proclamation de la République car il est au diapason de toute règle de d’une  République !

L’actuel gouverneur a phagocyté tous les appareils de l’Etat et nomme qui il veut quand il veut au bon vouloir de son humeur, de son aigreur et de sa rancune fort de son armada  « bouker » d’armée incompétente et de sa réserve d’armes qu’il achète avec l’argent du peuple congolais qu’il extermine  sans vergogne et sans sourcilier !

Mais sachez également que la  proclamation de la République du Congo Brazzaville ne s’est pas fait sans heurt ; l’accouchement s’est fait avec douleur (dont je vais taire les circonstances exprès) entre les trois principaux partis du moment :

Le PPC (Parti Progressiste Congolais) fondé par Jean Félix Tchicaya [2], instituteur frais émoulu de la prestigieuse école normale William Ponty à Gorée au Sénégal, ancien soldat des troupes françaises libres, rattaché au Rassemblement Démocratique Africain (RDA) de Félix Houphouët Boigny et apparenté au Parti Communiste Français de Maurice Thorez.

Le MSA (Mouvement Socialiste Africain) affilié à la Section Française de l’Internationale Ouvrière (SFIO), dirigé au niveau local par Jacques Opangault, commis greffier au tribunal de grande instance de Brazzaville.

l’UDDIA (Union Démocratique pour la Défense des intérêts Africain) créée par l’Abbé Fulbert Youlou

28 novembre 1958, Proclamation de la République du Congo et investiture de l’Abbé Fulbert Youlou en qualité de Premier Ministre, Chef du gouvernement provisoire de la République du Congo, entouré du Ministre de l’Intérieur et des affaires étrangères Stéphane Tchitchelle et du Président de l’Assemblée législative Joseph Vial

Vue de l’assistance, sur la table du gouvernement provisoire on reconnaît de gauche à droite : Emmanuel Dadet, Victor Sathoud, Valentin Thombet, Innocent Odicky, Germain Samba, Prosper Gandzion, Jean Biyoudi, Hilaire Mavioka, Zéphirin Moe-Poaty, Dominique Sombo-Dibele, Valentin Moubouh, Albert Fourvelle, André Kerherve.

Joyeux anniversaire à tous les congolais pour  la proclamation de la République du Congo Brazzaville

Gertrude Bienvenue Malalou-Koumba

Laisser un commentaire