Réligion

Le monument du Cardinal Emile Biayenda est arrivé à Brazzaville

LU POUR VOUS

Son Excellence Monseigneur Anatole Milandou, Archevêque métropolitain de Brazzaville, vient de prendre possession, ce lundi 8 juillet 2019, du monument du Cardinal Emile Biayenda, encore retenu dans son conteneur. Si sa destination finale reste bien évidemment le Mont Cardinal Emile Biayenda, l’élévation d’une clôture sur ce site nous contraint de le conserver momentanément dans la cour de l’archevêché de Brazzaville.

Ce mémorial en l’honneur du Cardinal Emile Biayenda, haut de 3 mètres, en bronze, conçu et réalisé par le Professeur Czeslaw Dzwigaj de l’Université des Beaux Arts de Cracovie – Pologne a pu voir le jour grâce à la volonté de Son Excellence Mgr Anatole Milandou, Archevêque de Brazzaville et avec l’aide de Mgr André Jez, Evêque du diocèse de Tarnow en Pologne. Il a été initié par Mgr Stanislas Jez, ancien missionnaire au Congo-Brazzaville, Protonotaire Apostolique, Recteur émérite de la Mission catholique polonaise de France et M. Gabriel Sounga-Boukono, Président de l’Association Cardinal Emile Biayenda-France et ses Membres. Ont aussi apporté leur soutien : le Père Bogdan Piotrowski, missionnaire au Congo-Brazzaville et nos donateurs, principalement Mme Rose-Marie Ragot, Marie-Béatrice Omer-Decugis, M. Vincent Omer-Decugis, M. Bocianowski Artura, M. Daniel Nganga, Mme Rockya-Chantal Moutandia, M. Ali Litho, Mme Halina Rajkowska. Cette première partie de nos soutiens et donateurs dont les noms sont gravés sur le monument, regroupe les bienfaiteurs ayant versé entre 20 000€ et 2 000€.

Ce monument sera précédé de trois portiques de trois couleurs différentes : la blanche qui signifie la naissance en 1927 à Malélé-Bombé et l’entrée dans la vie d’Emile Biayenda. La bleue indique son parcours sacerdotal : prêtre en 1958, archevêque en 1970, cardinal en 1973. Enfin, la couleur rouge évoque son martyr en 1977. Pour info, le coût de ce monument s’élève à 55 000€ soit 36 millions et 80 mille francs CFA. Les frais de transport par route Cracovie (Pologne) – port de Dunkerque, puis port de Dunkerque- port de Pointe-Noire par voie maritime et enfin port de Pointe-Noire- Archevêché de Brazzaville, ont été payés par une Fondation polonaise et par des amis de Mgr Stanislas Jez. C’est ici l’occasion de dire un grand merci à tous ces amis de l’Eglise du Congo et du Cardinal Emile Biayenda, nos Amis polonais, particulièrement Mgr Stanislas Jez, entre autres, Président d’honneur de l’Association Cardinal Emile Biayenda, sans lequel ce projet n’aurait pas abouti, la grande famille Omer-Decugis, la Société SIIM, M. Jean-François Vallet du port de Dunkerque. Un grand merci aussi à tous ceux qui au niveau du pays ont facilité les démarches administratives, M. Pambou du port de Pointe-Noire, l’abbé Alain Loemba-Makosso, vicaire général du diocèse de Pointe-Noire. Transparence oblige et pour lever toute équivoque, nous publions ici et in extenso la suite des donateurs nous ayant permis de réaliser ce projet, pour les montants allant de
1 000€ à 20€.

Mgr Roland Pascal (Evêque de Belley-Ars Mme Appindangoye-Nguia Wendy
M. Moutsila Benjamain Mme Melacho Sabine 
M. Omer-Décugis Jean- Christian Paroisse Ste-Geneviève (Paris XVI°)
Mme Sounga-Boukono Emilie-Claire Famille Moutou Roland M. Bikouta Jean-de Dieu 
Mme Fernandes Grazyna Mme Nkodia Léontine 
Association Mbongui Mme Genthon Béatrice 
M. Mankou Nestor M. Yelolo Marius 
Mme Moutsila Rosalie M. Pesez Robert 
M. Mackiza Paul M. Moutsila Didier 
M. Mbazi Alphonse M. Kouka-Majella Simplice
Mme Batantu Lyse M. Niengue-Milandou Yvon
Mme Claude Bourdeau de Fontenay
Mme Bantsimba-Keita Aimée Dr Malonga de Lauture Adolphine

Ce monument n’est pas une finalité ; mais la première étape d’un vaste projet. Nous lançons un vibrant appel à l’abbé Guy-Roland Mouyamba, aux prêtres accompagnateurs, à tous les mouvements d’apostolats (fraternités, confréries et chorales qui se réclament du Cardinal Emile Biayenda, répandus au Congo-Brazzaville et en Afrique : Gabon, Sénégal, Burkina-Faso, Côte d’Ivoire, Frosinone – Italie) de se joindre à nous pour la poursuite de ce projet. Prochaine étape : la réalisation d’un chemin de croix, sur un tracé sinueux avec des représentations en bronze sur les 14 stations. Coût estimé : 120 000€.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*