ASSOCIATION LOI 1901, Editorial, Medias, MUST, Politique, PRESSE, Société, Tribune libre

Législatives 2022 :  Roch Régis BIKOUA « ….une fois élu, je me battrais pour faire de la jeunesse et l’environnement, deux Grandes Causes Nationales. »

Législatives 2022 :  Roch Régis BIKOUA « ….une fois élu, je me battrais pour faire de la jeunesse et l’environnement, deux Grandes Causes Nationales. »

 

Roch Régis BIKOUA, candidat MUST à OUNEZE 2 Agé de 42 ans, électrotechnicien et chargé de maintenance des systèmes automatisés, Roch Régis BIKOUA est le candidat du Must dans la circonscription de OUENZE

———————————————————————————————————————————–

DAC PRESSE : Monsieur Roch Régis, Bonjour et merci d’avoir accepté de nous accorder cet entretien, notre première question,  devant la morosité politique actuelle,  qu’est ce qui a motivé votre candidature à cette élection ?

Roch Régis BIKOUA :  Bonjour Mr le Journaliste, bonjour à toutes celles et ceux qui nous suivent en ce moment, Grande est ma joie de prendre la parole en cette période électorale qui est un grand moment de vérité, un grand moment  du bilan pour les candidats sortants, un grand moment de confrontation des projets contre projets et je suis prêt pour ce grand rendez-vous démocratique entre les générations car c’est aussi l’occasion pour moi de faire connaitre à l’échelon national, les désirs d’avenir qui m’animent suite à un constat de faillite de la politique qui est menée dans notre pays depuis des années.

DAC PRESSE : C’est la première fois que vous candidatez à une élection à OUENZE 2, comment voyez-vous cette campagne ?

Roch Régis BIKOUA :   Un député est élu dans une localité pour un enjeu national. Voilà pourquoi cette campagne est l’occasion pour moi de donner une dimension nationale aux idées et aux valeurs que j’ai toujours défendues.

DAC PRESSE : Quels sujets voulez-vous mettre en avant pendant cette campagne et si vous vous retrouvez dans l’hémicycle ?

Roch Régis BIKOUA :  En tant que candidat du MUST, je me place sur le terrain des gens qui souffrent. Parce qu’être du MUST, c’est d’abord répondre aux problèmes des gens qui souffrent. Où sont les trois principales souffrances aujourd’hui ? C’est le chômage et la précarité des jeunes, c’est la question de l’insécurité et des violences causée par les jeunes, et aussi la question de l’insalubrité dans nos quartiers. Voilà pourquoi une fois élu, je me battrais pour faire de la jeunesse et l’environnement, deux Grandes Causes Nationales.

DAC PRESSE : Au must, vous avez fait de la justice éducative, sociale et environnementale une priorité, comment pensez-vous la décliner à OUENZE ?

Roch Régis BIKOUA :  Pour sauver et reconstruire le modèle social, éducatif et environnemental des populations de Ouenzé, il faut surtout lutter efficacement contre l’inactivité juvénile qui est l’une des principales causes du banditisme, de délinquance et des violences en masse dans nos différents quartiers respectifs. Le chômage et la précarité des jeunes, constituent aujourd’hui une menace pour la stabilité économique de notre pays, c’est pourquoi l’enseignement, la formation, l’apprentissage et l’encadrement pour ces jeunes sont essentiels afin de développer durablement les compétences spécifiques dans différents domaines prioritaires dont l’environnement par exemple, afin d’apporter une réponse politique pragmatique réelle coordonnée pour veiller à ce que l’énergie soit la motivation des jeunes afin qu’elle soit mieux exploitée aux besoins de la diversification de notre économie.

DAC PRESSE : Le MUST présente une dizaine de candidats répertoriés sur tout le territoire à l’instar de votre présidente avec un seul mot d’ordre « une autre politique est possible » est ce qu’une autre vie est-elle possible à OUENZE 2 avec ROCH ?

Roch Régis BIKOUA :  Bien sûr qu’une autre vie est possible si les populations de Ouenzé me font confiance car avec elles, je compte faire du 5eme Arrondissement de Brazzaville, la première localité du Congo et d’Afrique en matière d’excellence environnementale et donner les moyens nécessaires à Ouenzé afin que la capitale politique soit réellement « BRAZZA-LA-VERTE »

DAC PRESSE : votre mot de fin

Roch Régis BIKOUA :  Chères populations de Ouenzé, le changement imminent de nos quartiers est là, l’espoir pour l’avenir et du devenir de notre Ouenzé est là et c’est l’occasion de le saisir. Parce que je crois en vous, je m’engage pour la Jeunesse et l’Environnement.

Je vous remercie !

Interview réalisée le 16 Juin 2022 par la CELCOM en association avec DAC PRESSE.

Laisser un commentaire