International

Liberia : George Weah annonce une révision de la Constitution et la réduction de son salaire et primes de 25%

George Weah annonce une révision de la Constitution et la réduction de son salaire

Par : ECOFIN

(Agence Ecofin) – A l’occasion de son premier « discours sur l’état de la nation » prononcé, ce lundi, devant le Sénat et l’Assemblée nationale, le nouveau Président du Libéria, George Weah, a annoncé son intention de réviser la Constitution du pays, mais également de réduire son salaire et ses primes de 25%.

A travers cette révision de la Constitution, George Weah souhaite notamment supprimer une disposition réservant la citoyenneté aux « personnes de couleur » qu’il juge « inutile, raciste et dépassé ».

D’autres dispositions sont également dans le viseur du nouveau Président, telle que celle interdisant aux étrangers de posséder des biens fonciers, dissuasive selon lui pour les investisseurs. Il en est de même de celle interdisant de détenir une autre nationalité.

Ceci, dans la mesure où la longue guerre civile qu’a connu le pays de 1989 à 2003, a causé l’exode de nombreux Libériens devenus, par la suite, citoyens de leurs pays d’accueil.

Par ailleurs, George Weah a pris la décision de revoir à la baisse sa rémunération en tant que chef de l’Etat en raison des difficultés économiques que traverse le pays. « Je vous annonce aujourd’hui, avec effet immédiat, que je vais réduire mon salaire et mes primes de 25% », a-t-il déclaré.

Un signe de bonne gouvernance et un effort notable étant donné que la rémunération de son prédécesseur, l’ex-Présidente Ellen Johnson Sirleaf s’élevait à 90 000 $ par an.

Dans cette même veine, le nouveau Président a appelé tous les parlementaires du pays à lui emboîter le pas.

ECOFIN 

Un commentaire

  1. Ceci montre que Weah n’est pas venu à la tête du pays pour s’enrichir ou quoi d’autre. Non! au contraire nous voyons que c’est pour servir le peuple qu’il a même réduit ses avantages. Un exemple d’une bonne gouvernance.
    Let God bless richly Mr George.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*