ASSOCIATION LOI 1901, Culture & Loisirs, DROIT, Justice, Medias, Société, SOLIDARITÉ

LOI MOUEBARA

LOI MOUEBARA

Note de DAC PRESSE : 

« Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute »

La loi Mouebara adoptée le 2 mars 2022 par le Parlement congolais, est considérée comme un instrument juridique qui viendra appuyer la lutte contre les violences faites aux femmes, dont celles liées aux droits des veuves fait couler beaucoup d’encre.

Visant à la base à améliorer les droits des femmes la sécurité et les risques qu’ils peuvent encourir dans le cadre des violences conjugales suscitent des interrogations qui peuvent déboucher sur des situations aberrantes.

Je me demande à quoi jeu ce gouvernement qui manie l’humiliation, les viols d’un côté et l’embellissement d’une autre. Qui ignore ce qu’a été « l’opération MOUEBARA » dans l’exacerbation et la pratique de la violence dans le Pool ? 

Aujourd’hui on nous pond une loi, dans une certaine précipitation me semble-t-il, fièrement baptisée loi Mouebara pour aider les victimes féminines de l’opération MOUEBARA. « Cette loi, c’est encore l’avilissement et l’abjection qui éclatent dans toute son horreur. Les Oyocrates rivalisent d’ingéniosité pour attirer l’attention du satrape au point de tomber dans des incongruités. Nommer une loi doit toujours être en rapport avec celui ou celle qui la propose. On verra tout dans un pays qui n’a plus de contre-pouvoirs… » dixit Djess

A ma connaissance , la ministre Ingani ne s’appelle pas Mouébara et n’aurait  aucun  lien direct avec SASSOU NGUESSO.  Tout dans la flatterie dénaturant ainsi la portée pourtant bénéfique, dans certains cas. A moins que Mme INES INGANI ait honte de son patronyme , cette loi devrait s’appeler LOI  INES INGANI

Laisser un commentaire