Culture & Loisirs, Musique africaine, Musique Congolaise, Société

Mort de Cyriaque BASSOKA, magnat de la production et de la distribution musicale. 

Mort de Cyriaque BASSOKA, magnat de la production et de la distribution musicale.

Par Clément OSSINONDE

Depuis la mort de Cyriaque Bassoka le jeudi 09 Avril 2020 à Corbeille-Essonne, (France), par coronavirus, le monde de la musique pleure un de ses mentors qui laisse derrière lui un héritage considérable, notamment dans les domaines :
– de la Production et de la Distribution musicale
– de la représentation des labels indépendants
– de l’organisation de plusieurs activités culturelles, dont la célèbre « Guinguette Africaines de Suresnes.

Production et Distribution Musicale

En 2019, « Cyriaque Bassoka Productions », a été l’un des plus grands producteurs et distributeurs de la musique du Bassin du Congo. Tout comme il a été l’exportateur en Afrique de la culture musicale « Soukous », « Rumba », « Makossa », « Coupé-décalé, « Afro-beat »…, jusqu’à gagner le cœur de la jeunesse des quartiers populaires, adeptes de la musique urbaine.
Musique sur les plateformes de téléchargement
La pratique de la musique congolaise est davantage connue à l’étranger, à travers diverses contributions présentées par les éminents rédacteurs de quelques sites internet basés en Europe.
Nous vous donnons ici l’occasion de savoir davantage, en se plongeant dans la sortie de plus de 50 albums disponibles sur les principales plateformes de streaming, de téléchargement, et des ventes physiques dans le commerce en France. Notamment sur les plateformes les plus importantes, comme : Spotify, Apple Music, Deezer, Tidal, ITunes, Beatport, Amazon, Fnac, etc…

A leur actif :
01 – Des albums  pour tous : et qui ont le plus tourné dans les playlists de plusieurs rédactions entre 2018 et 2019.
02 – De nouveaux venus, des confirmations, des retours en grâce… 2019 a été une année prolifique pour la musique congolaise  chez  “Cyriaque Bassoka productions”.

En tout cas, le top 50 des albums produites ou distribués, sont constitués des valeurs sûres, de nouvelles pépites, des styles différents mais un point en commun, celui d’avoir marqué 2019  et le début de l’année 2020.
« Cyriaque Bassoka Productions » qui possède un porte-feuille de plus d’une centaine d’artistes, avait continué à produire et à encourager les différentes générations de musiciens ci-après :

Ladis Arcade,  Prince Yannick, Beckesset, Harsenal Hebert, Les Bantous, Roga-Roga, Rufin Hodjar, Shody, Romain Gardon, Manda chante, Lambert Kabako, Mack Makundu, Key Kolos, Penneck, Yabongo Lova, Maître Jolle, Le grand G,Chris Kimani, Belle Aniélé, Djoson Philosophe, Reiche Souare, Général Djo Christ, Chérile Owêlo, Sinto Magenza, Gaulard Nianzi, Ba Tyriker Didace, Extra Musica, Yvon Moumpala, Zaïko « Sève », Papy Bastin, etc, Sont ainsi dévoilés ceux qui constituent  les promoteurs des  meilleurs albums produits ou distribués au cours de l’année 2019 et 2020, par “Cyriaque Bassoka productions”, une des rares  éditions  congolaises qui était encore en fonction en France.

L’Union des Musiciens Congolais de la Diaspora exprime sa profonde reconnaissance et ses remerciements à tous ceux des amis et collègues, qui par leurs messages, leurs prières continuent à lui témoigner affection et encouragements.

« Il ne fut plus car Dieu le prit » (Genèse 5v24) – « Absent du corps, présent avec le Seigneur » (2 Corint.5v8)

Clément OSSINONDE

Laisser un commentaire