Economie, Justice, Société

Sassou et l’avenir des mbochis ou l’insolence, l’arrogance d’un clan

Par : Pierre David N’TAMBA

Il est peu de dire que Nianga Mbouala, a  à son corps dépendant introduit dans la mare tribale congolaise une notion ou réalité qu’il n’était admis de connaître que par un cercle des ”initiés” tenus au secret absolu.

Il a créé l’indignation  avec sa fameuse notion de l’avenir des mbochis.

Il est de facto entré dans l’histoire comme l’officier général qui se prévaut des intérêts, des besoins humains et sociaux des mbochis du Congo et de par le Monde. Quels sont les enjeux de cette sémantique tribale?

Les sens des mots

Aussi pour Djess dia Moungouansi cette acception ridicule ne concerne que ; “D’authentiques spadassins, plus préoccupés par la survie de leur organisation criminelle ( « avenir des mbochis » dixit Niangua Mbouala) que par l’avenir du pays tout entier” in Christel SASSOU NGUESSO et /ou l’avenir des Mbochis ? site Congo liberty.

Ce dernier explique ce comportement par la profusion à l’utilisation et à son application de la notion ou théorie du grand  remplacement qui en est le corollaire, la faveur du phénomène yaka noki noki  c’est à dire faire venir dans les grands centres urbains; de préférence de la région de la Cuvette, des badauds, illettrés ou pas, aux fins d’occuper tous les postes stratégiques, civils ou militaires. .

Pour le Lion rugissant de Makanda qui déjà analysait sur son site les sous entendus de cette périphrase  “La préoccupation  ……. sur l’avenir des Mbochis, serait une dimension séparatiste, discriminatoire, dichotomique entre les Mbochis et le reste des Congolais comme si leur destin n’était pas lié à celui de tous les Congolais. Voilà des gens qui ruinent le pays en détournant tous les deniers de l’Etat comme les 14000 milliards de francs cfa de sur liquidités générées par le pétrole mais qui ne s’inquiètent que de leur avenir”,

Montrant de la douleur et le contraste. Il va plus loin et dit entrevoir qu’il existe un complot mbochi, notamment au travers du Club d’Ollombo contre notre pays, le Congo.

Nous sommes restés sur notre soif, le Lion de Makanda aurait dû nous éclairer plus sur ce club d’ollombo complotiste  et conspirationniste, quel est donc  ce  petit groupe de mbochis puissants ou pas qui coordonnent en secret pour planifier et entreprendre une action illégale et néfaste affectant le vivre ensemble, le bien être du pays pour leurs singuliers intérêts?

Qui en sont membres?  Groupuscule criminel qui  agirait généralement dans l’objectif de détenir ou conserver une forme absolue de pouvoir (politique, économique ou religieux).

Une fois de plus on peut penser que Sassou qui comme à ses habitudes “dormait pour lui” s’est réveillé en sursaut  au cri pathétique de Nianga Mbouala, se demandant que serait, la réalité probable de l’avenir des mbochis s’il venait à quitter le pouvoir. De son mouchoir il sort la carte KIKI le pétrolier flambeur, comme la bouée de sauvetage des mbochis.

L’insolence, l’arrogance  d’être plus riche que l’Etat congolais  leur employeur

Si nos deux brillants analystes s’accordent pour dire que l’avenir des mbochis est que ces mbochis n’ont pas intérêts à ce que les choses au Congo changent, ils semblent avoir oublié une des dimensions  impérieuses des mbochis, la passion motrice :   l’hégémonie sur tout au Congo.

*En complotant pour violer la constitution, maquiller les élections à leur avantages, assujettir toutes les autres tribus,

*En conspirant  dans les empoisonnements, les assassinats, les enlèvements nocturnes et diurnes, les  procès iniques …l’obligation à l’exil…. et surtout leur leitmotiv devenir et rester immensément  riches :

Sans avoir hérité, sans avoir été industriels, mais être plus riches que le pays dont le Trésor Public a des caisses vides, les comptes à la banque centrale débiteurs ( pas de lingots d’or , ni devises étrangères  ni pointes d’éléphants, comme au temps de Youlou et Massamba Débat) ;

En thésaurisant (via des multiples comptes bancaires offshore), blanchissant, les sommes faramineuses volées à l’Etat congolais, en devenant avec insolence mais surtout arrogance maîtres absolus du pays (folie d’accaparement des terres, patrimoines de l’Etat, parcelles de petites gens, puits de pétrole dislocation des ménages etc…)  car ils demeurent plus riches que l’Etat congolais leur employeur (situation une fois de plus absurde) ;

En restant impunis après  prédation des ressources pétrolières, minières  et fauniques, tout en restant hélas….incapables de diriger un Etat.

Suspendons un instant le jugement moral

Qui lit et applique la loi dans toute sa rigueur ?

Que dit et sait Sassou sur l’avenir des m’bochis version Nianga Mbouala?

Qu’attend, et fait notre célébrissime Procureur de la République qui est censé être le bras armé de l’Etat  pour diligenter une enquête sur ces voleurs connus de l’Etat, Sans doute est ce “petit chose” pour lui ? dixit Alphonse Daudet.

De quoi conforter la théorie de l’avenir des m’bochis = Place aux mbochis façon le général, oui nous vivons une époque formidable d’impunité pour certains. Pourquoi  instrumentaliser le tribalisme.

Pierre David N’TAMBA

Un commentaire

  1. Comment expliquer l’incompétence notoire de sassou? il a quel probleme à bien gerer? c’est du au manque d’education ou à quoi? je ne connais auncun chef d’etat avec autant d’année au pouvoir qui soit incapable de faire les choses bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*