ASSOCIATION LOI 1901, DIASPORA, DROIT, Editorial, Politique, Société, Tribune libre

Soutien à Marion Michel Madzimba Ehouango

Soutien à Marion Michel Madzimba Ehouango.

Le pouvoir de Brazzaville au sommet de l’abêtissement

Par   Jean-Claude BERI

 

Jean-Claude BERI

De nombreuses personnalités politiques et sociétés civiles ont apporté leur soutien à Marion Michel Madzimba Ehouango , victime d’une insupportable dégradation , violation de domicile. En effet, dans la nuit  du 15 au 16/12/2021 des individus manifestement en mission commandée ont investi le domicile de Mr Marion Michel Madzimba Ehouango situé dans le 6éme arrondissement de Brazzaville TALANGAI ) ont saccagé tout sur leur passage.

 

« Paranoïa…ou simple envie de nuire…? La police congolaise sur instruction de la DGST a fait irruption à mon domicile cette nuit, cassant portes et baies vitrées, fouillant mon bureau et toutes les chambres…Que cherchent-elles ? Cela fait déjà plus de 5 ans que je ne vis plus Congo…! Cette propension à toujours détruire les habitations des adversaires politiques cache un vilain Complexe, difficile à expliquer de la part des gens qui donnent l’impression de mener une belle vie grâce à la prédation de l’Etat . » Dixit Mr Marion Michel Madzimba Ehouango

Au-delà de l’ignominie de l’acte, c’est d’une vulgarité et bêtise répugnante. Il faut être d’une imbécilité incroyable pour imaginer que le domicile de Mr Marion Michel Madzimba Ehouango servirait de caches preuves. Sa proximité avec le défunt LEKOUNDZOU provoque des démangeaisons au Clan SASSOU pour s’acharner sur un domicile dont le propriétaire n’y vit plus depuis près de cinq. Même si MARADONA aurait laissé un quelconque témoignage ( audios ou écrits) et penser qu’il se trouverait chez  Marion à Talangai relève d’ une absurdité totale.

On note par contre,  la perfidie de ce pouvoir qui porte de verres fumés lorsqu’il essaie d’ouvrir les yeux. Un univers politique déshumanisé dans lequel toute raison pourrait être folie et toute vérité mensonge. Cinq ans  après,  on continue de chercher les poux sur la tête de MARION,   c’est de l’acharnement stupide . 23 ans de compromissions sournoises délictueuses entre élites clanisées qui délitent au sommet du pouvoir ne leur suffisent plus . Il faut ajouter  le  mépris organisé qui renvoie à la prééminence de valeurs morales de plus en plus individuelles et déshumanisées toute une population sans repères ni boussole.

Ne jamais renoncer à ses valeurs ni pleurer, mais plutôt en rire et vitrioler les responsables de l’abêtissement. Une sorte de vaccination contre la morosité ambiante. Le sassouisme qui s’inscrit dans la continuité du Bêtisier politique congolais. Oui, certes un poison plus insidieux que ses prédécesseurs et à l’issue cocasse

Pour avoir osé dénoncer le chemin tortueux et bouché,  MARION a dû se résoudre à l’exil ou  il résistera et parfois se défendra de cette sordide corporatisme du mal.

Nous nous indignons unanimement, quelle que soit la couleur politique, car la  violence gratuite ne passera pas . Manifestement face à des brutes qui  confondent qu’on « On combat les idées, pas les personnes qui portent ces idées »,  un grand principe républicain que beaucoup d’entre nous partageant, il faut craindre que le Congo-Brazzaville soit en pleine régression.

Soutien à MARION.

 

JEAN- CLAUDE BERI

Laisser un commentaire