Politique

Tony MOUDILOU «   En politique il n’y a jamais d’amis ni d’ennemis permanents. Il n’y a que des intérêts permanents »

Par :  Maître Tony Gilbert MOUDILOU.

Parfait Kolelas n’a jamais été le café de ma tasse parce que toutes ses prières étaient orientées pour la pérennité de Sassou Nguesso au pouvoir. « Papa tu peux rester là, personne ne va te toucher ». Mais aujourd’hui, la girouette tourne et lui et moi sommes unis par le sang du POOL. En tant que leaders de celle-ci, nous sommes obligés de travailler ensemble pour notre région.

Oui :  » en politique il n’y a jamais d’amis ni d’ennemis permanents. Il n’y a que que les intérêts qui sont permanents ». Ce qui veut dire que ton ennemi d’hier peut devenir ton ami aujourd’hui et vice-versa. C’est ce qui m’avait amené vers lui lors de mon séjour au Congo quand Sassou m’avait demandé de parler aux fils du Pool leur demandant de ne pas se trouver en travers ses routes quand il s’autoproclamerait Président tricheur le 5 avril 2016.

Et ensemble nous avons arrêté cette stratégie mais surtout lui, je lui ai tiré les oreilles pour qu’il ne tenta pas à sortir les fils du Pool dans la rue afin d’éviter le carnage qu’avait préparé Sassou Nguesso. Sortir les fils du Pool dans la rue, telle était la volonté de MOKOKO qui comptait sur les fils du Sud en épargnant ses parents qui étaient tranquilles à Makoua.

CE MATIN P. KOLELAS DÉPUTE DE KINKALA A BIEN PARLE.

Je veux simplement dire que ce matin le Député a bien parlé n’en déplaise à ses détracteurs qui lui cherchent des poux par tous les moyens sur sa tête bien rasée pourtant. Et Dieu seul sait qu’ils sont tout le reste du Congo en dehors du Pool. J’avais écrit dans un de mes articles il y a un mois, que tout le Congo attend les solutions venant du Pool. Cependant tout le Congo n’aime pas le Pool. Comme tout le Congo attend que Ntoumi libère le Congo. Et pourquoi pas les autres ?

Tant que le Pool ne s’est pas levé, rien ne se fait au Congo. Et nous en sommes là. Sassou a pris le Congo en otage. Tous les congolais attendent que le Pool montre sa tigritude. Comme je l’avais fait en 1991 pour la Conférence Nationale Souveraine.
Parfait KOLELAS en tant que fils du Pool et de surcroît Député de Kinkala la capitale du POOL, a raison de parler comme il a parlé ; en protégeant sa région, ses parents.

C’est ce que nous avions fait lui et moi en 2016 en empêchant à nos parents d’être les chairs à canon de Sassou et des Mbochis qui n’attendaient que cela pour en faire de véritables bouchées.
Tout parent, tout père, tout responsable qui a un pannier d’œufs sur sa tête ne cherche jamais la bagarre. Pourquoi, parce que la première des choses que fera l’ennemi, sera de s’attaquer à ses œufs.

Le Pasteur Ntoumi a bien fait d’accepter les négociations avec les bourreaux contre le Pool qui sont l’ensemble de toutes les régions sauf le Pool. Puisque toutes les façons, on n’a vu aucune région venir au secours des pauvres populations du Pool quand elles sont pourchassées par la coalition des régions. Ils feignent de compatir avec nous, mais moi MOUDILOU sait d’eux qu’ils s’en moquent éperdument.

Heureusement que nous nous en sortons toujours par notre force. Que ce soit en 1999 et là tout dernièrement, Sassou est toujours obligé de lécher ses testicules comme le chien quand il ne peut plus se battre ou refuse de continuer la chasse. C’est historique.

Maintenant les amis des prisonniers MOKOKO et OKOMBI qui mélangent tout, veulent que Ntumi n’accepte pas les négociation. Ou quand Kolélas fait le mou, est interprété chez ces gens là comme une lâcheté.

IMBECILES. Pourquoi vous ne sortez pas vos propres militants du NORD pour une fois. Vous les mettez dans la rue et nous, nous serons derrière vous ? Toutes les façons les cas d’OKOMBI et MOKOKO tous les deux des bandits et assassins et voleurs comme leur parrain, même s’ils sortiront un jour, ont des comptes à nous rendre.

MOKOKO ET OKOMBI UN PIÈGE NORDISTE QUI S’EST REFERME SUR EUX-MEMES.

Ne vous méprenez pas,là où ils sont MOKOKO et OKOMBI savent ce qui leur est arrivé et pourquoi ? Leur turpitude, leur boulimie nordiste de tout vouloir à eux seuls, les a amenés dans cette situation qu’ils se trouvent aujourd’hui.

ETRE CANDIDATS CONTRE LEUR MENTOR TEL EST LEUR PÉCHÉ MORTEL QUE TOUT NORDISTE SAIT JUSQUE DANS SES TRIPES. LE LEADER NATUREL QUI LEUR A RENDU LA VIRILITÉ S’APPELLE SASSOU NGUESSO. DONC PERSONNE DU NORD NE DOIT LE CONTRARIER. ET CELUI OU CEUX QUI ENFREIGNENT CE PACTE SIGNE AU NORD EST PASSIBLE SOIT DE MORT OU FINIT EN PRISON.

Le piège dans lequel ils sont traqués aujourd’hui, c’est le couteau à double trenchant que le Nord a toujours tendu contre les Sudistes pour conserver le pouvoir mais ici, un piège s’est refermé sur eux-mêmes. C’est ce que le Général Jacques Joachim Yhombi avait appelé à la Conférence Nationale Souveraine quand il a déclaré :

« Pendant près de trois décennies l’expérience du Parti unique a montré les limites de sa performance et de sa pertinence. Bien au contraire elle a engendré et commencé au moyen d’entre nous indiscutablement y compris ses propres créateurs qui ont agi comme des biologistes, lors des manipulations génétiques »

Comme vous voyez, le chien n’a jamais changé sa manière de se torcher. Il tourne toujours en rond. Et il y a 20 a jours, on a encore failli se faire avoir dans le piège que le même Parti et le même homme ont failli nous tendre. L’affaire DES GENERAUX où ils ont voulu incorporé Parfait KOLELAS ET NTOUMI. Où sont ces GENERAUX ? Si je n’avais pris mon stylo, dénoncé ce traquenard, on serait encore une fois tombé dans le piège des NORDISTES. Et le journal Le Troubadour a failli rentrer dans le jeu dangereux de cette race.

Sassou, comme m’avait appris Betty Matoumpa : « Quand il jette une pierre, il cache sa main meurtrière ». Les NORDISTES quand ils sont aux abois, ils veulent que toute la Nation contribue à leur malheur. Ils veulent qu’on les assiste. Qu’on compatisse à leur malheur. Et celui qui n’a pas compris c’est l’homme du SUD qui est toujours tombé dans son panneau, qui court toujours auprès de ces gens qui ont toujours manifesté leur égocentrisme régional.

Si je n’avais pas pris ma plume, m’a dit la DGST, quelque chose de grave devrait arriver avec ce problème de Généraux. Mon article a été lu par tous les Généraux et par Sassou Nguesso qui s’est retrouvé piégé par son jeu. On m’a même félicité d’avoir eu la promptitude de dénoncer , cet acte cela plus tôt.

J’ai parlé !

A Paris le 10 janvier 2018.

Maître Tony Gilbert MOUDILOU.

Leader du POOL.

2 commentaires

  1. Meilleurs vœux très cher grand frère,
    Enfin! Pour la première fois tu as dit quelque chose qui allé au fond de mon cœur. Beaucoup de gens condamnent Parfait KOLELAS pour plusieurs choses. C’est bien! Mais mon souhait était qu’ils viennent faire ce bruit ici au Congo. En ce que je sache, faire la politique en Afrique, surtout au Congo, n’est pas seulement synonyme de bon projet de société. Mais il faut surtout préserver sa vie contre le tueur infatigable SASSOU NGUESSO.
    Que Dieu te bénisse richement d’avoir conseillé Parfait KOLELAS de ne faire un bras de fer lors des présidentielles 2016. Sinon…
    Merci beaucoup.

  2. Le Tchivadangou Déchaîné

    Du côté des autres sites de super-lâches corrompus et dégonflés, poules très mouillées, c’est le désarroi total dans le délire généralisé. Il ne fait PLUS l’ombre d’aucun doute, ils sont découverts comme tous les masques ont littéralement et décisivement baisé le sol. On s’en doutait bien depuis toujours. RISIBLE au minimum…
    MAWA !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*