ASSOCIATION LOI 1901, CLIMAT, Environnement, Medias, People, Politique

Urgence climatique : Un single pour obtenir la transparence sur la gestion des tourbières du Congo.

Urgence climatique : Un single pour obtenir la transparence sur la gestion des tourbières du Congo.
Philippe ASSOMPI

Découvertes, il y’a sept ans, par deux chercheurs britanniques de l’université de Leeds, les tourbières du Congo représentent la zone tourbeuse la plus vaste au monde. Près de quatre fois la Suisse, elles emprisonnent trois années de la pollution mondiale, l’équivalent de vingt ans de CO2 des États-Unis.

Elles se situent de part et d’autre du fleuve Congo, 2/3 en République Démocratique du Congo et le tiers restant en République du Congo.

En RDC, la société civile est très investie quant à la préservation de ces tourbes. D’ailleurs le nouvel homme fort de Kinshasa ne cesse de multiplier les signes d’ouverture sur la question. Par contre au Congo Brazzaville tout est verrouillé. Il y’a à dénoncer un système mafieux comme le souligne si bien Libération.

D’autant plus qu’à la lecture de Ce qui se cache sous terre, on voit que la caste qui a pris en otage toutes les richesses de ce pays a jeté son dévolu sur les tourbières du Congo.

Si la communauté internationale ne réagissait pas, cet écosystème est condamné. Aucun doute n’est permis à ce sujet.

À savoir que pour les anciennes colonies françaises, la communauté internationales c’est avant tout le grand public français, d’où l’importance d’une campagne d’information et de sensibilisation à ce sujet.

La réalisation du single Sauvons les tourbières du Congo s’inscrit dans cette dynamique. L’effet boule de neige sera au rendez-vous si l’opinion publique encourageait cette initiative.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières.

Si nous voulons laisser une planète saine à nos enfants, à leurs enfants voire à toutes celles et tous ceux qui naîtront après eux, c’est aujourd’hui qu’il faut agir.

Cliquez ICI pour écouter ce son.

PHILIPPE ASSOMPI

Laisser un commentaire