DECES

Web d’or des lyonnais et amis à MARC MAPINGOU

LES LYONNAIS ET AMIS RENDENT HOMMAGE A MARC MAPINGOU,

Suite au décès de Marc Mapingou, Ce Mardi 05 mai 2020, les lyonnais et amis en lien avec son combat et son humanisme ont tenu a lui témoigner leur affection et  souhaiter les condoléances à la famille. DAC PRESSE met un Web d’or à la disposition de tous . Les personnes qui le souhaitent pourront librement y consigner leur message en mémoire de Marc Mapingou. La rédaction les mettra en ligne au fur a mesure de la réception des messages. Si vous souhaitez joindre une photo, c’est possible si elle est en format photo d’identité.
Merci d’adresser vos messages ici

berijc@yahoo.fr ou

developperautrementlecongo@gmail.com

***************************************************************************************************************************************

Touché par la disparition de notre ami et frère Marc MAPINGOU, nous tenons à partager la peine et la tristesse de la famille de l’illustre disparu, tant Marc était une personne agréable et aimante, apprécié unanimement de tous.
Le vide qu’il laisse est immense. Marc nous manquera à tous et mérite à jamais une place dans notre cœur.

Adieu, Grand homme!

****************************************************************

Jean-Claude BERI

Marc , tu laisses un monde orphelin de ta perspicacité. Mes larmes coulent, mais j’ai un léger sourire car tu nous as montré durant des années ta persévérance, ton combat à l’exemple de celui qui  a permis notre rencontre NGUILA MOUNGOUNGA « MUKUT » . Je dois toujours lutter, espérer et ne jamais renoncer . Tu es parti en homme libre . Je te souhaite un bon voyage.

Adieu mon frère et ami.

****************************************************************

 

Raphaël GOMA

MARC MAPINGOU MITOUMBI était une personnalité unanimement respectée et très aimée au sein de la communauté congolaise de France. Il symbolisait avec force l’espoir d’un retour au Congo notre pays, libéré de toutes les coercitions inhumaines imposées par une dictature féroce sans précédente qui s’est imposée au peuple congolais. MARC MAPINGOU MITOUMBI était une personnalité unanimement respectée et très aimée au sein de la communauté congolaise de France. Il symbolisait avec force l’espoir d’un retour au Congo notre pays, libéré de toutes les coercitions inhumaines imposées par une dictature féroce sans précédente qui s’est imposée au peuple congolais.

Partageant, une fois encore, la peine de tous les congolais, je prie nos vaillants combattants partis avant ainsi que le Très Puissant Créateur de l’Univers d’accueillir notre frère, ami, combattant de la liberté dans son éternel Paradis afin qu’il continue de briller et nous éclairer pour l’éternité.

****************************************************************

Marcel KIDJAFOURI

Cher frère Marc Mapingou, c’est avec peine le cœur meurtri que j’écris ces mots. En apprenant ton décès j’ai été bouleversé. Homme de conviction et du consensus tu l’as toujours prôné. Ce que je retiendrai de toi le combattant de la liberté : justice, tolérance, équité et à l’écoute de tous. Va en paix. Nous sommes tous de passage sur cette terre, nul n’est éternel. Que ton âme repose en paix.

****************************************************************

Mr OUABARI MARIOTTI

Adieu Marc,

Triste, je mêle mes larmes de peine qui n’arrêtent pas de couler aux milliers d’accents qui s’élèvent au Congo, en Europe et ailleurs, dans le monde, pour rendre hommage à mon Frère Marc Mapingou qui nous a quittés, ce 5 mai 2020, dans un hôpital parisien.
Malade, depuis près de deux mois, nos vœux pour son rétablissement n’ont pu détourner le coup fatal qui l’a frappé.

Nous ne t’oublierons jamais. Toi qui savais cultiver l’amour et l’amitié. Ta mémoire sera gravée en nous.

****************************************************************

Claudine MUNARI

« le défi d’un continent , l’espoir d’une génération » ainsi définissais tu déjà notre combat, il y a 30 ans. Tu t’en es  allé à un moment où le peuple congolais et l’Afrique avaient encore grand besoin de toi. Le combat va continuer avec les portes étendard de cette jeunesse africaine mobilisée. Alors, cher Marc , repose en paix !

****************************************************************

Jean-Noël MABIALA

Marc
Lorsque nous avions constaté ton absence sur les chantiers, voici ci-après un extrait du message que je t’avais laissé le 24 avril de midi à minuit, ébauché sur une feuille 🍃 d’acacia ! Avec l’espoir que tu le lirais à ton réveil !!
Tu as dû le voir, puisque tu as arrosé cet arbre ce matin du 05052020, au moment de ton passage à l’Orient Éternel !!!
Ce matin j’accuse le coup et ne suis certainement pas seul.
Rien à ajouter…
Mes sincères condoléances à toute ta famille de sang et de Lumière…
« Je n’ai rien à t’apprendre, puisque tu connais parfaitement le chemin dicté par la célèbre formule VITRI… Alors n’hésite pas à aller puiser au plus profond de toi mon frère, pour trouver le meilleur de toi-même…, l’énergie nécessaire pour réussir cette épreuve. Car, comme on dit chez nous, c’est une épreuve, un rite de passage. »
JnM.

****************************************************************

BAUDRY NKOUNKOU- MALANDA

Quelqu’un meurt, Et c’est comme des pas Qui s’arrêtent. Mais si c’était un départ Pour un nouveau voyage… Quelqu’un meurt, Et c’est comme une porte Qui claque. Mais si c’était un passage S’ouvrant sur d’autres paysages… Quelqu’un meurt, Et c’est comme un arbre Qui tombe, Mais si c’était une graine germante dans une terre nouvelle… Quelqu’un meurt, Et c’est comme un silence Qui hurle. Mais s’il nous aidait à entendre La fragile musique de la vie… A TOI, MARC MAPINGOU…Mon Frère…Grand Séminariste promotionnel de mon frère aîné (Abbé Guy-Roland NKOUNKOU)…

REPOSE TOI EN PAIX, LYON TE PLEURE, A TRAVERS DAC e NEWS

Ton Frère de Liberté et du Combat Démocratique

( BAUDRY NKOUNKOU- MALANDA )

****************************************************************

Me Silvère IDOURAH

Ya Marc, comme on dit à Sibiti

Ngouali, sa di ba na mifuri (Demain, nous aurons des forces)

Ka lolo, ilumbu ya mabuélé na matondo ! (Mais aujourd’hui c’est jour des au revoir et des remerciements !)

We ti bibole pè (Tu as toujours été un homme libre)

Nial ba yène na wé (Laisse toi conduire)

Ku nzo’a ba kulu ba bissi ! (Au Temple de nos ancêtres)

Mabuélé na matondo niania ! (Au revoir et merci grand-frère !)

Silvère IDOURAH

****************************************************************

Laurent DZABA

A toi mon champion Marc,

Mon champion, tu m’as toujours dit que Nguila n’avait pas le droit de nous quitter au moment où il est parti. Aujourd’hui, je pense que tu n’avais pas le droit de partir à ton tour.

Je refuse de pleurer ou de te dire adieu parce que je sais que tu aimais ton pays, ta famille et tes amis, et que tu seras toujours là, pour nous et avec nous, pour l’éternité. Champion, tes rêves seront nos projets, tes idées nos boussoles et tes paroles, des lanternes pour éclairer notre chemin.

Que Dieu ne nous laisse pas envahir par la tristesse, qu’il nous préserve du découragement, ranime sans cesse notre espérance et fasse passer en nous le souffle de la résurrection du Christ.

Champion, les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, Jésus ne t’abandonnera jamais !

****************************************************************

 Me Francois Xavier Matsounga

On ne peut qu’être touché, très touché de voir partir trop tôt, les hommes engagés pour la gestion de la chose publique, ayant la notion de nation, ayant conscience de ce qu’on ne peut être un vrai dirigeant d’une nation, à la grandeur reconnue par tous et par l’histoire, que lorsqu’on se sacrifie soi-même pour que son peuple, tout son peule, puisse disposer du minimum vital (eau, électricité, soins etc…) afin de se sentir humain……tel Marc MAPINGOU. Bon voyage « le juste »

****************************************************************

Dieudonné Christian ZONZOLO

À mon excellent et respectable frère Marc Mapingou,l’heure de nous quitter à sonné très tôt,tu as vécu mais ton souvenir restera au milieu de nous, on se rappellera de tes qualités et de tes vertus qui devront toujours nous servir de guides et d »exemple dans la vie.
Jamais,nous ne serons tout sur la mort ,parce que nous ne savons rien sur elle.
Vas-y en paix mon frère Marc

****************************************************************

Patrice Aimé Césaire MIAKASSISSA

 

Adieu Marc Mapingou Mitoumbi.

Un coup de tonnerre a retenti dans un ciel serein, un baobab est tombé sur la place de Paris.

Combattant de la liberté et de l’indépendance de notre chère patrie le Congo-Brazzaville, vous avez tiré votre révérence. Écrire sur vous mon cher compatriote en ces circonstances est un exercice périlleux, car je ne suis pas de ceux qui vous ont côtoyé de près ou vécu votre intimité. Vous fûtes l’ami de mon ami, et c’est ainsi que nous avions des nouvelles les uns, les autres.  Nous vous pleurons tous à cause du vide que vous laissez. Je présente mes sincères  condoléances à toute la famille Mapingou.

 Aux grands hommes, la patrie reconnaissante.

 Reposez en paix.

****************************************************************

A suivre …….

Laisser un commentaire