Culture & Loisirs, Musique Congolaise

1960 – CRÉATION DU  » CLUB KALE  » A BRAZZAVILLE

1960 – CRÉATION DU  » CLUB KALE  » A BRAZZAVILLE

Par  Clément OSSINONDE

Clément OSSINONDE

A Brazzaville et au sein du groupe musical « Los Rumbabéros » émerge le « CLUB KALE  » qui a pour objectif de contribuer à l’épanouissement de l’œuvre de Joseph Kabasele.

De soutenir et d’encourager les activités de Joseph Kabasele qui y résident dans les domaines suivants :

-Artistique (réalisation de quelques compositions cédées gracieusement – Soutien à des activités internes à l’African Jazz)

-Pédagogique (soutien à des projets d’actions culturelle

-Patrimonial (acquisition du matériel, publications ou enregistrement)

-Rayonnement et notoriété de Joseph Kabasele.

Tout comme la fructueuse collaboration du cithariste Sylvain Bemba et Nico Kasanda autour de la cithare que Nico Kasanda va transformer merveilleusement par la « guitare hawaïenne » (sur table)

Parmi les membres qui ont longtemps travaillé avec Joseph Kabasele, on compte : Sylvain Bemba, Clément Massengo, Firmin Tembe, Gérard Bitsindou, Amoyen Bibanzoulou, Boniface Matingou, Prosper Nkouri….

Au nombre des compositions produites par le Club Kalé, citons trois qui ont longtemps marqué le répertoire de Grand Kalé : « Lolita », « Lamore » et « Pasi ya pamba » (Gérard Bitsindou). Chansons déclarées au nom de  « Club Kalé »

Ci-après : «Pasi ya pamba » (Gérard Bitsindou) –  Club Kalé

Clément OSSINONDE

Laisser un commentaire