DECES, DIASPORA, Medias, PRESSE, Société

Episode 3 du deuil du Grand Aigle

Episode 3 du deuil du Grand Aigle

 

Levée de corps  et Hommage a l’Homme d’État Exceptionnel   L’Ambassadeur du Congo  auprès les pays  scandinaves  André HOMBESSA

La Coordination de la Dynamique  .

 

Que la grâce du Seigneur Dieu, le père tout puissant créateur du ciel et la terre, celui là même que les aïeux Kongo désignaient par Mfumu tulendo  et  Mfumu a Zi  Mfumu, puisse se manifester dans toutes nos maisons en ces temps du début de semaine du mois de janvier et de la nouvelle année 2021

Que sa bien heureuse consolation puisse également se manifester auprès de toutes les familles éprouvées par la perte d’un être cher.

Les écritures saintes enseignent, dans le livre de  la lettre de l’apôtre Paul, aux Philippiens ,  chapitre 4 verset 6

 » Ne vous inquiétez de rien, mais en toute chose, faites connaître vos besoins a Dieu par les prières

 » C’est par cette exhortation que les personnalités, et entités faisant partie prenante de la Dynamique d’Actions , d’Analyses et de Réflexions Pour une Autre Gouvernance du Congo Brazzaville tiennent d’abord à témoigner une considération citoyenne  et patriotique  à  l’endroit de toutes les ressources humaines et compétences, chacune selon son rang et sa position , qui ont œuvré  afin que l’une des dernières volontés du  Grand Aigle soit exaucé , celle d’aller se reposer définitivement  à Mfoa, sa terre de  naissance, et qu’il a tant chérie durant tout le temps de sa vie terrestre

Profitant de ce faire part, tout en continuant de témoigner les condoléances les plus attristées aux   enfants, petits enfants , ainsi qu’ a la famille élargie Les acteurs,  entités associatives et les personnalités de la dynamique voudraient, et , ce ; malgré les difficultés circonstanciées, liées aux faits et conditions suivants

– Le délai très court  entre la publication de ce faire part et les journées de cérémonie d’adieux au défunt

-Le temps hivernal ainsi les mesures de distanciation sociale, celles liées à la quarantaine imposée par les autorités gouvernementales suédoises  aux voyageurs qui visitent ce pays européen

– Le trajet entre la capitale Stockholm et la ville de Bo, dans laquelle vont se dérouler les évènements

Et bien d’autres raisons ,  souhaitent qu’en ces moments précis que tous nous soyons nombreux en union de prière , même si nous ne pouvons y être physiquement , selon le programme ci après

*- jeudi 14/01/2021*

Cérémonie d’adieux

Recueillement : 12h00-14h00     

L’organisation de la cérémonie se fera par petits groupes de huit (8)

*- Vendredi 15/01/2021*

Dernier hommage suédois ponctué par un culte

Recueillement : 10h00-13h00

Adresse:             

Vist 916

 523 90 Ulricehamn

La date de départ pour le Congo, vous sera communiquée prochainement.

La Famille.

Contact:

Jacques HOMBESSA : 0667331759

Francis HOMBESSA : 0758369268

M Christine HOMBESSA : 0758232042

Depuis toujours, la mort impitoyable et aveugle a toujours frappe sans  tenir en compte ce qu’en pense le genre humain, et plus particulièrement avec la pandémie de la COVID-19 elle a frappé à corps redoublés, surtout  durant l’année 2020, l’on n a plus su où est ce qu’il   fallait  placer la tête.

Durant l’année 2020, plusieurs de nos anciens, acteurs politiques connus ou méconnus du grand public, des hommes d’État tous aussi exceptionnels chacun a rang, des artistes sont partis.

Comme l’avait  chante notre artiste émérite  Franklin BOUKAKA ‘, dans sa célèbre chanson  – Les Immortels – » Tout homme doit mourir un jour, mais toutes les morts n’ont pas la même signification  », citation que lui avait été  enseigné  par le Président Marien NGOUABI, mais  qui à l’origine trouve sa genèse dans la pensée politique du Président chinois Mao Tsé Toung.

Tous sont partis, sans laisser pour la majorité d’entre eux aux générations contemporaines et futures la conduite à tenir devant la chute du processus démocratique dans notre pays et l’émergence d’une tyrannie d’un autre temps.

En début de l’année , c’était  Maître Aloise MOUDILENO-  MASSENGO  qui avait quitté la terre des hommes ;

Au temps fort de cette pandémie ce fut le tour du Général Joachim YHOMBY OPANGO  , au mois de mars  Militaire de formation, devenu Président de la République Populaire du Congo par la force des choses diraient plusieurs compatriotes , ayant été destitué  le 05 février 1979, il avait  connu une longue période de désert., pour revenir sous les projecteurs de la République en occupant les fonctions de Premier ministre sous la période du processus démocratique et le multipartisme , et enfin pour la suite les historiens congolais sauront peut être un jour éclairer les générations contemporaines et futures sur son héritage politique   » Qui vivra verra  » disent les hommes avertis

Ont suivi Marc MAPINGOU MITOUMBI  dont l’avenir politique était très prometteur;

Le Professeur Pascal LISSOUBA  , homme de science renommé , acteur politique  premier Président démocratiquement élu au suffrage universel selon la constitution de 15 mars 1992 et destitué en octobre 1997 par un coup de force militaire qui a coûté la vie à des centaines de mille de congolais, originaires tant du nord , du sud, de l’est , de ‘ouest et du centre.

Et oui c’est ça le Congo, un pays qui n’en finit jamais avec des crimes de sang, des martyrs, et des héros

Durant la période estivale 2020 , avant le décès du président Pascal LISSOUBA le Congo perdait également , un autre fils , un doublant en matière d’exilé, aimait il souvent enseigné aux générations contemporaines  ministre d’ Etat Lambert GALIBALI , un homme très ouvert , humble et qui a su transmettre beaucoup aux générations contemporaines plusieurs péripéties qu’il a vécu en plus de six décades de militantisme.

Pour ne citer  que ces cas, décédés en terre étrangère, loin du Congo, cette terre qu’ils ont  tous, beaucoup aime

En terre congolaise durant cette funeste année 2020, ont quitté la terre des hommes, le ministre Jean Claude NGANGA, et l’artiste Edo NGANGA

Cette liste ne peut être exhaustive, car au demeurant ils sont très nombreux, de ces personnalités connues ou peu connues du grand public qui nous ont quittés, et nous laissant Pontois sur le carreau de la vie.

Et nous arrivions à la fin de l’année , la mort avait encore frappé car au mois de novembre, plus exactement le 20 novembre 2020, les cloches du séjour des morts ont retenti: l’éternel Dieu des armées , le seigneur tout puissant, créateur du ciel et la terre, Mfumu tulendo, Mfumu a Zi  Mfumu devant les anges. les chérubins, et archanges, et certainement devant les aïeux du  KONGO, les  Mânes de notre République  ébahis pour certains et consternés pour d’autres, avait décidé de rappeler à lui dans sa félicite son disciple, et serviteur André HOMBESSA.

Citoyen, Chrétien engagé depuis son jeune âge, qui a eu à accompagner la République du Congo  depuis sa création le 28 novembre 1958   au mois de novembre  2020, mois de son décès, mais dont les nombreuses bonnes œuvres subsisteront  après  cet événement.

Acteur politique de renommée  internationale et Homme d’ État exceptionnel 

En  mémoire et en souvenirs de ces années  de 1955 à 1968, correspondant à biens des égards leurs années soit du début de l’engagement en politique, soit du crépuscule de celui ci , ceux des octogénaires et des septuagénaires, qui fréquentent , ou qui ont été de passage au sein  de la Dynamique d’Actions d’Analyses et de Réflexions pour une Autre Gouvernance , avec des cœurs meurtris pour l’envol vers la félicité de Dieu d’un des leurs, Tata André HOMBESSA , Ambassadeur Pléni-potentiel  de la République du Congo auprès des pays scandinaves  avec résidence à Stockholm  ( Suède) , ayant quitte le monde des humains après une longue période de maladie  ( Nous ne sommes que des simples citoyens  passagers: comme l’on vient au monde , un jour vient qu’il faut le quitter, ce monde qui est définitivement étranger à tout humain )

se rappellent de lui en les termes suivants :

‘’ Malgré qu’il était doté des plus rares et précieuses qualités de cœur et personne ne passait plus loin que lui à la tête de la Jeunesse Congolaise pour maitriser cette dernière encore fragile, à garder le self contrôle de soi, devant ces terribles évènements d’août 1963.

A son octogénaire, cette délicatesse  de sentiments redoubla la tristesse et l’amertume des jours de sa vie  qui se soldèrent par un échec de n’avoir pas pu donner une espérance à cette jeunesse sans guide car sentant sa fin prochaine de la vie, il ne cessait de penser à ceux que sa disparition physique allait plonger dans une affreuse détresse et dans une inconsolable affliction  Nous ne cesserons de nous rappeler du jeune fonctionnaire qui à l’âge  de 25 ans était un leader incontesté, le seul et premier Président de la JEP  » Jeunesse Estudiantine Protestante  », cette structure associative regroupant la jeunesse protestante ,  l’ancêtre du C.B E  » Cercle Biblique des Elèves  » , qui au sortir du camp national de Zanaga en 1976 se muera en Cercle Biblique Evangélique , son appellation de ce jour, en 2016 , cette structure associative incarnant l’identité de la jeunesse protestante, accompagnatrice de l’évolution de cette république du Congo avait eu à célébrer son demi siècle.

La JEP,  fut interdite d’activités avec l’émergence de la soi disant révolution des 13-14-15 août  et la création de la JMNR   » Jeunesse du Mouvement National de la Révolution  »,  (les dirigeants politiques estimaient qu’il ne devait qu’exister une seule structure associative des jeunes)  et dont il fut le Premier responsable, le succédera à ce poste après son départ Ange DIAWARA BIDIE, moulé quant à lui à la structure associative l’ASCO   (Association Scolaire Congolaise)

Et puis il va entrer au gouvernement  en 1964 en tant que Secrétaire d’Etat  chargé de la Jeunesse, et puis  va occuper le poste du Ministre de l’intérieur sous la présidence de son mentor, son excellence le Président Alphonse MASSAMBA DEBAT. Certes en huit décades de vie, prés de sept décades de militantisme et de patriotisme  il aura  eu à occuper plusieurs  autres fonctions, que nous étalerons dans d’autres publications. Que cela plaise à l’Eternel Dieu.

Dans ces temps où sa dépouille va quitter l’Europe pour  rejoindre le Congo, les acteurs et entités composant la Dynamique d’Actions d’Analyses et de Réflexions pour une Autre Gouvernance du Congo-Brazzaville, dont certains se trouvent sur le territoire national, à l’exemple de  la ’’ Convergence Citoyenne ‘’, le parti du ministre Bonaventure MBAYA, qui a accepté d’être citer dans cet hommage et d’autres ont requis l’anonymat ,  dans des conditions difficiles avec la pandémie, émettent les vœux que ce voyage sa fasse sous l’onction divine  et que les espaces aériens puissent être accessibles facilement.

Patriotiquement à tous

La Coordination de la Dynamique  .

Laisser un commentaire