ASSOCIATION LOI 1901, Justice, Politique, Société, Tribune libre

«Je maîtrise bien mes frères du Pool, ils vont oublier cette affaire de Parfait KOLELAS d’ici là!»

«Je maîtrise bien mes frères du Pool, ils vont oublier cette affaire de Parfait KOLELAS d’ici là!»

 

Par

Le département de la Communication de l’UDH-Yuki.

Cette phrase, lue sur les réseaux sociaux vient d’un dignitaire de la République, nous y apportons un recadrage. Maîtriser le peuple d’un département signifie connaître ce peuple, la géographie dudit département et surtout maitriser les langues issues du département. Or nous savons des sources sûres que l’auteur de cette imposture est très loin de maîtriser la géographie, les Us et Coutumes du terroir, surtout pas les langues dudit département ; parce que nous sommes au Congo du Roi Makoko et non à coquiletteville (Mbandaka).

«Je maîtrise bien mes frères du Pool» Le leader de «vos frères» comme vous l’avez su bien le dire , s’est battu pour le changement. Puisqu’il vous faut réjouir en l’absence de l’Illustre disparu ; ceux qui causent l’effroi ce ne sont pas «vos frères du Pool» tel que vous l’imaginez mais plutôt vos frères du Congo tout entier qui vous font toujours croire qu’ils sont avec vous , alors qu’en réalité ils ruminent leur mécontentement et regrettent l’inachevé. Se pencher sur une telle certitude, c’est risquer de tomber dans l’ ignorance. Parfait KOLELAS fût un leader charismatique qu’il ne faut pas scléroser dans le seul département du Pool, lui qui fût adoubé du Nord au Sud , de l’Est à l’Ouest dans notre pays et sur le plan international. Vouloir penser que «l’affaire de Parfait KOLELAS» est essentiellement celle des «Frères du pool», c’est vouloir ne pas comprendre ce «que veulent les morts»; car en fait les morts veulent être souvenus.

C’est donc un tort de penser que ceux qui ont cru au changement prôné par KOLELAS Guy Brice Parfait vont vite oublier l’illustre disparu et sa vision; c’est illusoire de réfléchir ainsi. PAKO fût un digne fils porteur d’une hardiesse du changement tant attendu par vos compatriotes. Le décor actuel fait semblant de ressembler à l’unanimité . C’est quoi maîtriser ses frères? Comment se fait cette maîtrise? Quand et pourquoi?

La mort est le terme ultime de la vie, quelle que soit la façon dont elle survient. L’être humain est mortel, ce qui le différencie des animaux; c’est qu’il le sait par avance. Comme le disent les philosophes, l’homme a conscience de sa finitude.La vie et la mort ne sont pas une affaire de tout ou rien.L’ oubli est un gigantesque océan sur lequel navigue un seul navire, qui est la mémoire.Mourir n’est rien, c’est être oublié qui est terrible, l’oubli est le vrai linceul des morts.Et pourtant, nous savons que maitriser les hommes c’est vouloir prétendre maitriser la Nature, n’oublions pas que PAKO est mort pour une cause noble;celle qui était de changer le Congo.Comment prétendre maitriser ses frères si vous ignorer que le leader de «vos frères» s’est battu pour le changement? Un leader charismatique n’est jamais oublié,car les adeptes retiennent de lui une pérennisation d’idéologie de changement.Les adeptes du Pakoisme avec en premier l’UDH-YUKI sont debout comme un seul Homme pour «prolonger l’inachevé» et lutter contre l’oubli de Guy Brice Parfait KOLELAS (comme vous le souhaitez) dans un va-et-vient dynamique, chaud et éblouissant.Certes la prétention semble être justifier du fait que les adeptes observent un silence, ce silence est une arme de défense.Sachez que la caractéristique de«vos frères du Pool» , est de rebondir comme une germe inconnue du monde que vous représentez . L’Illustre PAKO n’était à vrai dire que une des prémices d’une race d’Hommes du Congo profond qui a la charge d’émerveiller le regard.Cette race d’Homme peut venir d’Owando-Kellé-Boundji-Lékana-Mossaka-Ouesso-Impfondo-Ikongono–Makoua –Zanaga-Dolisie-Djambala -Boko-Mayitoukou-Boko songho–Madingo kayes-Goma Tsé Tsé -Mossendjo –Lagué-Kindamba ……. Et à Brazzaville de mikalou , ouenzé, ngamakosso, talangai, mfilou, kombé, madibou ….. C’est toujours le Pool nous a-t-on dit?

«Je maîtrise bien mes frères du Pool, ils vont oublier cette affaire de Parfait KOLELAS d’ici là !» Puissent ces genres de paroles être un jour oubliées,Puisse triompher la vision de Guy Brice Parfait KOLELAS toujours à notre portée; Puisse la mort de PAKO ne jamais passer à l’oubli et sublimer notre futur.

Le département de la Communication de l’UDH-Yuki.

Laisser un commentaire