Diplomatie, HISTOIRE, Justice, Politique, Société

Les autorités belges restitueront la dent de Patrice Emery LUMUMBA, ancien Premier Ministre de la RDC

Les autorités belges restitueront la dent de Patrice Emery LUMUMBA, ancien Premier Ministre de la RDC

Par  Jean Felix DEMBA-NTELO

 

Jean Felix DEMBA-NTELO

Selon RFI, les autorités belges restitueront la dent de Patrice Emery LUMUMBA, ancien Premier Ministre de la RDC, à sa famille, le 21 Juin 2021. 

Cette dent a été retrouvée, il y a 5 ans, chez la fille de l’un des bourreaux belge, chargé de faire disparaitre le corps par sa dissolution dans des fûts d’acide sulfurique.

Au Congo Brazzaville la famille et la Nation congolaise attendent toujours la restitution des restes mortels du Président Alphonse Massamba Débat dont la dépouille, après son assassinat, a subi le sort identique à celui du héros national de la RDC, Patrice Emery LUMUMBA.

La Conférence Nationale Souveraine de 1991, avait adopté un acte qui exigeait la restitution à sa famille et à la Nation, des restes mortels du 2e Président de la République du Congo, avec l’organisation des funérailles nationales. Malheureusement tous les efforts mis en œuvre par le Gouvernement de transition d’André Milongo se sont heurtés au refus de collaboration des anciennes autorités judiciaires, politiques, militaires et administratives du pouvoir incarné par le Comité Militaire du Parti ( CMP ), qui avait planifié, organisé et fait exécuté cet assassinat.

Plusieurs des maîtres d’œuvre de ce crime odieux d’assassinat et de disparition du corps du Président Alphonse Massamba Débat, se coulent en toute impunité et sans remords, des jours merveilleux dans notre pays fracturé. Leur conscience citoyenne, s’ils en ont encore, sera interpelé en permanence comme celle de Caïn avec les mains souillées du sang de son frère Abel, pour qu’enfin un jour ce digne fils du Congo, Alphonse Massamba Débat, repose dans un sépulcre à la dimension des services rendus à la Nation.

  Et pourtant les gouvernements du PCT qui n’ont fait preuve ni d’aucune compassion pour sa famille, ni de considération pour l’œuvre accomplie par le Président Alphonse Massamba Débat pour la Nation, n’ont pas hésité de vénérer le premier colonisateur de notre pays, Pierre Savorgnan De Brazza, qui a eu le privilège du rapatriement, un siècle après, des restes de sont e abandonnés dans un petit cimetière à Alger, ainsi que des restes mortels de sa femme et ses enfants, reposant désormais dans un mémorial tout revêtu de marbre Italien, construit et entretenu au frais des contribuables congolais. Une honte pour notre pays qui est le seul au monde à avoir vénéré avec autant de faste le premier et principal colonisateur de notre pays. Nous gardons espoir que la mémoire et la dignité du Président Alphonse Massamba Débat seront réhabilitées par l’application de l’acte de la Conférence Nationale Souveraine qui exige que lui soit rendu des obsèques nationales.

Brazzaville le 10 Juin 2021.

Jean Felix DEMBA-NTELO

Laisser un commentaire