Editorial, Justice, Politique, Société, Tribune libre

Mr OUABARI est une valeur qui compte au sein de l’opposition

Mr OUABARI MARIOTTI, ancien garde des sceaux

Mr OUABARI est une valeur qui compte au sein de l’opposition

Jean-Claude BERI

Dans cette opposition qui, à mon avis, reste à reconstruire, il n’y a pas de personnes exemptées de toutes responsabilités devant le peuple. Ceux qui sont en prison ne sont ni des saints, ni des personnes dépourvues de casseroles nauséabondes. Ils sont autant responsables devant le peuple de la souffrance que celui-ci vit. Par leur choix et action antérieure, ils ont favorisé la situation actuelle . C’est pourquoi il serait déplacé pour ceux qui défendent leurs champions respectifs de penser qu’ils ont raison sur tout le monde. Qu’ils seraient le sel de la démocratie. Le peuple congolais est un peuple adulte et responsable. Vouloir formater l’esprit de la majorité par un jeu subtil  de déformation de la vérité est une action d’une dangerosité grave.

Défendez-vous leaders par la mise en avant de leur vison pour le nouveau Congo que nous voulons tous. Argumentez vos propos en s’appuyons sur des thèses constructives et convaincantes. La démocratie de l’invective est l’arme des faibles. Il est le signe d’une fébrilité politique et non une contradiction démocratique saine et souhaitable dans un contexte ou tous sont autant impliqués dans ce drame congolais que nous vivons.

Je n’ai pas la prétention de vous faire la leçon, car moi-même, je me suis souvent laissé emporter par l’émotion et la colère. Je reconnais que le combat est difficile, nous serions amenés à de tels échanges. Si seulement, nous gardons notre lucidité et restons humbles, notre démocratie vaincra.

A l’heure actuelle, notre machine de combat est grippée par l’inertie et l’attentisme. On donne du poids au superflu au lieu de privilégier l’essentiel. Tant que nous continuerons à naviguer en compagnie des clichés rétrogrades, d’avoir des pensées les plus paralysantes : le positionnement égoïste, le repli clanique, etc… Soyons-en sûr le suicide collectif nous attend au tournant.

Ou nous travaillons ensemble pour le bien du Congo ou nous exploserons chacun de son côté. Ces nouveaux gourous de la démocratie congolais  affichent  les mêmes valeurs morales qu’ils se sont eux-mêmes affranchis des règles. Dans cette affaire, la montée au créneau de cette opposition  relèvent de l’enfumage. Que cesse ce jeu morbide de bons et de mauvais opposants. Nous sommes tous dans le même bateau.

Parfois les critiques qui fussent de partout sur les incongruités de la diaspora ne sont pas toutes dénuées de sens. Les gens qui nous lisent ou nous suivent au quotidien sont surprises et d’autres totalement perdues face aux  flots d’informations contradictoires et surtout la guéguerre de positionnement que se livrent certains acteurs qui se sont autoproclamés « maîtres dans l’art de détenir la science infuse ».

Nous retombons sur les mêmes travers tant décriés : manque de vision, manque d´ambition, manque de grand dessein collectif, manque d’amour pour le pays, égoïsme à l’extrême…Ce n’est pas une division idéologique qui est observée actuellement, mais l’on est plus dans la politique de « ôte-toi de là que je m’y mette. » On y trouve de tous : des fanfarons aux injecteurs de venins verbaux, des pseudos-prophètes à la science infuse aux clameurs de « il faut bouffer du Nordiste », des militaires semi-retraités distillant le venin d’une guerre de revanche aux illusionnistes sécessionnistes… Tout y passe. Mais le Congo stagne …..

Aussi, ils est inadmissible cette campagne de salissure contre Mr OUABARI sur le réseaux sociaux. Mr OUABARI est salué comme un grand serviteur du droit, l’homme qui a forgé sa réputation dans la résistance par son sens aigu d’intégrité et de modestie. C’est un homme très ouvert, très curieux, qui écoute et qui est capable de remettre certaines de ses positions en question, c’est le contraire d’un homme de parti ligoté par son idéologie. Depuis l’assassinat de notre démocratie , il a été de tous les combat ne comptant pas ses heures , il est toujours sur la route pour défendre la démocratie. C’est un acteur qui compte au sein de l’opposition. Il a toujours été contre la multiplication des oppositions qui s’avère être notre plus grande faiblesse. Son objectif a toujours été le salut du peuple

Personne n’est réellement propre dans cette opposition. Seulement, il est indécent de s’adonner à des accusations sans fondements dans le seul but de tuer dans l’œuf le travail de dynamisation de l’opposition. Espérant que tous nous travaillerons ensemble sans se laisser court-circuiter par des cabinets noirs du pouvoir qui sont à l’œuvre pour discréditer les leaders de l’opposition.

J’ose espérer que ces critiques n’étameront pas la volonté manifeste de Mr OUABARI de s’atteler maintenant au devoir d’explication et de proposition. Car il y a eu beaucoup d erreur de communication qui ont engendrés la multiplication des frustrations et la circulation des infos plongeant votre initiative avec Mme MUNARI, MAFIMBA et les autres , combien louable, dans un flou total.

En aurait pu faire l’économie du temps, si on évitait la précipitation dans ce genre de question hautement importante. L équipe qui a eu la charge de piloter cette rencontre ne doit pas rester sur cette incompréhension mais revenir vers la diaspora pour un éclaircissement nécessaire. Quand à la diaspora retenons qu’il n est pas facile d être opposant à Brazzaville, Aussi tachons de ne pas jeter l’honneur des nôtres dans la boue. Soutenons nos leaders et encourageons les au rassemblement Voilà le maître mot de la victoire

Unissons nous il est plus que temps

Ceci est un appel à la réflexion et aux échanges positifs

 

Jean-Claude BERI

 

 

 

Laisser un commentaire